Accord monétaire : le yuan, deuxième monnaie de l’Angola

Décidément, la monnaie chinoise conquiert peu à peu le marché africain. Le yuan chinois est devenu la deuxième monnaie légale de l’Angola après la signature d’un accord entre les deux pays le 3 août 2015, selon l’agence Ecofin.

Dans une annonce faite par la ministre angolaise du commerce, Rosa Paca, le kwanza, monnaie angolaise sera aussi accepté dans l’Empire du milieu au regard des termes de l’accord qui permettra du même coup à l’Angola d’importer davantage de biens chinois et d’être moins dépendant du dollar.

L’internationalisation de la monnaie chinoise est donc en marche, ou du moins sur le continent noir. Le billet rouge est déjà présent au Ghana, au Nigeria, à Maurice, au Zimbabwe, et en Afrique du Sud comme monnaie de règlement et de réserve.

Pékin a aussi noué des accords d’échange de devises avec d’autres banques centrales (Afrique du Sud, Russie, Qatar, Hong Kong, Canada) en vue de tisser un réseau monétaire international dans la perspective de la libre convertibilité et circulation du yuan hors de ses frontières.

Cependant selon le Fonds monétaire international, la devise chinoise «doit effectuer encore des progrès», pour intégrer d’ici cinq ans le panier de monnaies qui constitue les droits de tirages spéciaux  (dollar, euro, livre sterling et yen).

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR