LA BOA BURKINA FASO OFFRE UN CENTRE D’AFFAIRES AUX ENTREPRISES

La BANK OF AFRICA (BOA) au Burkina Faso a officiellement inauguré son centre d’affaires ce 28 juillet 2015.  Premier du genre au Burkina et situé dans la zone industrielle de Kossodo, ce centre, d’une valeur de plus d’un milliard de F CFA, est entièrement dédié aux entreprises.

Le Centre d’affaires de la BOA au Burkina Faso inauguré ce 28 juillet 2015 est entièrement dédié aux entreprises, selon le directeur général de la banque, Sébastien Toni, lors de l’inauguration officielle ce 28 juillet 2015, devant un parterre de personnalités, dont le ministre du commerce Hippolyte Dah, le ministre délégué au budget Amina Billa, le directeur général adjoint du Groupe BOA, Abderrazak Zebdani et le Président du conseil d’administration (PCA) de la BOA au  Burkina, Laciné  Diawara.

Ecouter les entreprises. Sébastien Toni explique la création de ce centre d’affaires par la nécessité de « répondre aux besoins spécifiques » des entreprises, à cause « de leur dynamisme » et des « besoins de plus en plus complexes qu’elles expriment ».

Grâce à l’expérience cumulée de la BMCE BANK OF AFRICA (l’actionnaire principale du  Groupe BOA) et la connaissance qu’a la BOA au Burkina Faso de sa clientèle, révèle le DG, le Centre d’affaires a été créé en 2012.

Logé au sein de la banque, il sera délocalisé en 2014 dans la zone industrielle  de Kossogo, révèle Moctar Diakité, celui qui a été placé à la tête du Centre d’affaires.

Il est constitué, entre autres, d’un R+1 de 25 bureaux et le coût global  de réalisation est estimé à environ un milliard de F CFA.

En plus d’être dédié aux hommes d’affaires, ce « joyau » (selon les termes de Sébastien Toni) comporte aussi  un centre de formation consacré au renforcement des compétences des agents de la banque.

 Le DG de la BOA au Burkina Faso dit ne pas avoir oublié les clients particuliers car des guichets  et des guichets  automatiques de billets de banque sont également incorporés dans le centre d’affaires.

La force du client. « Si nous existons aujourd’hui, c’est grâce à nos clients », a insisté Abderrazak Zebdani, DGA du Groupe BOA, qui révèle que la création de ces centres s’étendra sur le réseau du groupe. « C’est une innovation qui va permettre à nos entreprises d’avoir  un service mieux adapté à leur statut », est convaincu pour sa part le ministre en charge de l’industrie, Hyppolite Dah, patron de la cérémonie.

Rappelant que les entreprises burkinabè étant de plus en plus en adéquation avec les exigences de leur secteur, elles « ont besoin d’un partenaire financier de taille à leurs côtés pour, non seulement les échanges commerciaux à l’international, mais également sur le plan national pour satisfaire les besoins du marché ».

Une utile  « trouvaille ».  Le ministre affirme que la « trouvaille » de la BOA répond à ce besoin et est en plus « en droite ligne avec les objectifs de notre pays qui est de promouvoir le secteur privé et de le rendre compétitif tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Burkina Faso ».

Ce sur quoi il a annoncé l’ouverture officielle du Centre d’affaires de BOA au Burkina Faso, le premier du genre au « Pays des Hommes intègres ».

A noter que la BANK OF AFRICA au Burkina Faso est ouverte au public depuis mars 1998 et est dotée aujourd’hui d’un capital de 11 milliards de F CFA.

En enregistrant près de 250 000 comptes et employant plus de 400 agents, elle est la filiale du groupe BANK OF AFRICA, présent dans 17 pays en Afrique et en Europe. Depuis 2010, le groupe est majoritairement détenu par la Banque marocaine du commerce extérieur, BMCE, rebaptisée récemment BMCE BANK OF AFRICA.

Abdou ZOURE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR