LA TVA DÉCRITE EN FRANÇAIS FACILE PAR LE DR NÉBILA YARO

La Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est objet d’un ouvrage. L‘œuvre est du Dr Nebila Amadou Yaro, ministre de l‘économie numérique et des postes. La dédicace du livre a eu lieu dans l‘après-midi de ce 16 juillet 2015.

Pour le ministre de la jeunesse, Dr Salifou Dembélé, co-parrain de la dédicace et en tant que spécialiste de la fiscalité, qui a présenté l‘ouvrage, l‘œuvre intitulée « La taxe sur la valeur ajoutée, guide pratique » est une traduction en langage pratique des complexités de détermination de la TVA.

« L‘ouvrage du Dr Yaro fait sortir la TVA de sa technicité légendaire pour la mettre à la disposition du commun des mortels dans un langage facile. C’est un ouvrage pratique dans la mesure où il ya beaucoup d’illustrations. Comment on pose un problème et on essaie de montrer à travers des chiffres comment résoudre la question », s’est exprimé le ministre de la jeunesse.

Le document, articulé en trois grandes parties, parle de la TVA sous toutes ses coutures et propose des pistes de réflexion pour l‘améliorer. L‘auteur débute ainsi son écrit par un rappel des différentes caractéristiques de la fiscalité au Burkina.

Une fiscalité dite « déclarative» parce que faisant confiance au contribuable qui se doit de se déclarer librement au fisc. La première partie du document s’intéresse à l‘historique de la TVA, introduit dans notre pays en 1993 et « qui est un impôt général sur les produits et les services et qui est supporté par le consommateur final ».

La seconde partie définit les champs d’application de la TVA à savoir les opérations imposables, les personnes assujetties à cette taxe et la territorialité de la TVA. Quant à l‘avant-dernière partie, elle traite de la liquidation de la TVA, c’est-à-dire comment calculer le montant à payer, de même que les modes de recouvrement.

La quatrième et dernière partie ouvre la réflexion sur comment améliorer la perception de cet impôt, notamment sur des thématiques telles que la neutralité de la TVA, ses incidences sociales.

Pour l’auteur, Amadou Nebila Yaro, cet ouvrage constitue en quelque sorte un condensé de ce qu’il a pu dispenser en tant qu’enseignant. « L‘ouvrage passe en revue l‘évolution de la TVA depuis son introduction au Burkina en janvier 1993. C’est un impôt complet qui est venu bouleverser l‘ensemble des structures économiques de notre pays parce que pour la première fois un impôt pouvait être remboursé et remettait en cause ce que nous enseignons dans les écoles et les facultés où l‘une des caractéristiques était que l‘impôt n’était pas remboursable.

L‘ouvrage fait un certain nombre de propositions pour que la TVA reste encore le premier impôt et à terme l‘impôt le plus rentable », explique-t-il.

Une des propositions serait de passer de la TVA unique qui est de 18% actuellement sur tous les produits et services à une application progressiste de la TVA à moindre taux, selon qu’il s’agit des produits de grande consommation et de fort taux selon qu’il s’agit de produits de luxe.

Présent à la dédicace, le directeur général des impôts, Adama Sanou, a souligné que la TVA représente 34% des recettes fiscales du Burkina et a d’ailleurs connu un bond au cours des six derniers mois dû aux différentes reformes qui ont été opérées. Reste que la fraude subsiste toujours et pour y remédier, il estime qu’il faudrait prendre des dispositions tant au niveau des services de douanes que dans la normalisation des factures.

L‘ouvrage « La taxe sur la valeur ajoutée, guide pratique » est édité par la maison CEPRODIF et est disponible au prix de 5000 F CFA dans les différentes librairies de la place.

Maratou SOUDRE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR