Responsabilité sociétale des entreprises minières : SEMAFO reçoit le prix RSE 2014

Au cours d’une soirée gala organisée ce jeudi 28 mai 2015 à Royal beach hôtel de Ouagadougou, le Groupe de plaidoyer  »Groupe redevabilité » a procédé à la remise du prix Responsabilité sociétale des entreprises minières au Burkina Faso (RSE 2014).

C’est l’entreprise Semafo, opérant dans les Balé (région de la Boucle du Mouhoun), qui est le lauréat de cette première édition du grand prix RSE. En effet, l’entreprise consacre 2% de ses revenus à la promotion d’activités diverses au service du développement local.

Trois prix spéciaux ont été également décernés. Le Prix Environnement ainsi que celui des Droits humains sont revenus à Essakane I am gold dans l’Oudalan (région du Sahel) et le prix Communautés et développement local, à Semafo SA.

‘’Ce n’est pas une concurrence, mais cela permet aux entreprises minières de s’améliorer’’ vis-à-vis de leurs rapports avec les populations des zones où elles sont implantées, a soutenu Oumar Traoré, représentant de Semafo.

Oumar Traoré, représentant de Semafo, lauréat du grand prix RSE 2014

Oumar Traoré, représentant de Semafo, lauréat du grand prix RSE 2014

Le jury présidé par Me Alidou Ouédraogo et composé de six membres parmi lesquels un spécialiste de l’environnement a procédé à la sélection suivant trois des sept critères ISO 26000 RSE en vigueur  depuis 2000.

Première en matière d’évaluation RSE au Burkina, le travail s’est appesanti surtout sur les facteurs Droits humains, Environnement (loyauté des pratiques), et Communautés et développement local qui ont permis de sortir un classement plus ou moins objectif.

Ces critères d’évaluation ont été éclatés en plusieurs composantes affinées afin de procéder à des choix judicieux et minutieux qui a justement abouti au classement qui donne lieu aux trois prix spéciaux et au grand prix RSE.

Parmi les six entreprises minières opérant au Faso, trois ont participé à la compétition qui est d’ailleurs volontaire selon Daniel Dah Hien, président du Groupe et ont reçu des attestations de participation. Il s’agit de BISSA gold en plus de celles citées ci-dessus.

Le Réseau Afrique jeunesse (RAJ), le Centre de recherche et d’intervention en genre et développement (CRIGED) et le Centre de suivi et d’analyses citoyens des politiques publiques (CDCAP) regroupés au sein du groupe de plaidoyer  »Groupe redevabilité », veulent par cette initiative accompagner les entreprises minières opérant au Burkina.

Le groupe a pour objectif de valoriser les entreprises minières performantes qui prennent en compte l’humain et son environnement dans leur développement et participent ainsi à corriger les inégalités générées par notre société.

Les partenaires se sont dit prêts à toujours accompagner cette initiative au regard de son fondement, le bien-être des communautés locales. Et le ministère en charge des mines, Boubacar Ba, en a félicité la société civile.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR