La Chambre de commerce et d’industrie renforce ses liens avec la presse

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCC-BF) a organisé une rencontre avec des Hommes de médias ce vendredi 24 avril 2015 dans la perspective de procéder au lancement officiel des activités du club de presse CCI-BF.

Le Président par Intérim de la délégation spéciale de l’institution, Adama Traoré qui a présidé cette rencontre, a d’entrée de jeu décliné les objectifs recherchés par la chambre de commerce et d’industrie. C’est surtout le renforcement de ses liens avec les Hommes de média en vue de contribuer à une plus grande visibilité de l’institution et à la promotion du secteur privé au Burkina.

En effet, créée depuis 1948, la CCI-BF s’est doté d’une cellule de communication seulement en 2006, et d’une direction de communication en 2010. La mise en place d’un club de presse va davantage renforcer l’action communicationnelle de la Chambre.

Les journalistes présents vont continuer le club de presse duquel la Chambre de commerce attend beaucoup

Les journalistes présents vont continuer le club de presse duquel la Chambre de commerce attend beaucoup

Et justement selon le président de la délégation spéciale, ce club qui va travailler en étroite collaboration avec la direction de l’information et la communication devra ‘’renforcer le traitement et la diffusion d’informations économiques relatives à l’institution et au secteur privé burkinabè’’.

Il a procédé au lancement des activités dudit club parmi lesquelles, des rencontres périodiques, des sessions de formation, la préparation et la diffusion d’émissions sur des sujets économiques, des voyages de presse.

La mise en place du club de presse émane de la volonté de la CCI-BF entre autres d’améliorer les relations avec les médias nationaux, de créer un pool de journalistes portant un intérêt particulier à l’institution, de s’offrir plus de visibilité.

Composé d’une quarantaine de journalistes de divers organes de presse (écrite, audiovisuelle, et en ligne), le club de presse CCI-BF s’inscrit dans une dynamique de collaboration dont l’implication véritable des journalistes dans l’élaboration des activités est attendue, selon les responsables de l’institution.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR