LA BANQUE MONDIALE ACCORDE UN APPUI BUDGÉTAIRE DE 61 MILLIARDS DE FCFA AU BURKINA FASO

Le Ministre de l’Economie et des Finances du Burkina Faso, Monsieur Jean Gustave SANON et le Directeur des Opérations de la Région Afrique de l’Ouest de la Banque Mondiale, Monsieur Ousmane DIAGANA ont procédé, le mercredi 15 avril 2015 au siège de la Banque Mondiale à Washington, D.C aux Etats-Unis d’Amérique,  à la signature de deux accords de financement sous forme d’appui budgétaire général d’un montant global de cent millions (100 000 000) de dollars US soit environ soixante un milliards (61 000 000 000) de FCFA.

La signature de ces deux accords de financement est intervenue en marge des réunions  de printemps du FMI et de la Banque Mondiale qui se tiennent du 14 au 21 avril 2015, à laquelle le Ministre Jean Gustave SANON, Gouverneur de la Banque, conduit la délégation du Burkina.

A travers ces accords, la Banque Mondiale entend soutenir le Gouvernement  du Burkina Faso dans ses efforts d’une part, d’intensification de la lutte contre la pauvreté et d’autre part, de maintien de l’élan des reformes mises en œuvre en matière de gestion des finances publiques, de création d’emploi et de renforcement de la résilience.

La cérémonie de signature des accords a été l’occasion pour le directeur des opérations de la Région Afrique de l’Ouest de la Banque Mondiale, Monsieur Ousmane DIAGANA, d’indiquer  que ces appuis viennent en soutien au programme de reformes du Gouvernement en lui permettant de consolider les reformes précédentes dans le secteur du coton, du commerce, des transports,  la gestion des finances publiques et la transparence dans les industries extractives.

L’objectif du programme, a-t-il enfin souligné, est de réduire les coûts dans l’agriculture et les transports, améliorer la transparence et  la redevabilité dans la mobilisation et la gestion des ressources publiques et atténuer la vulnérabilité du pays aux chocs.

le Ministre Jean Gustave SANON a, dans son intervention,  témoigner sa gratitude à l’endroit du conseil d’administration du groupe de la Banque Mondiale et  particulièrement au directeur des opérations de la Région Afrique de l’Ouest, Monsieur Ousmane Diagana, à toutes les équipes  de l’institution à Washington,  à Abidjan et à Ouagadougou pour leur sens élevé d’écoute aux sollicitudes du Gouvernement de transition, qui s’est traduite par une augmentation du montant de l’opération qui a été porté de 70 millions à 100 millions de dollars US.

Ce montant représente ainsi, plus de 40% de l’ensemble des appuis budgétaires attendus au cours de l’année 2015. Le Ministre  a enfin  assuré aux autorités de la Banque Mondiale que le Gouvernement de transition reste déterminé à poursuivre les efforts dans la mise en œuvre des reformes en vue de l’atteinte des objectifs communs et pour le bonheur des populations du Burkina Faso.

Pierre WAONGO

Attaché de presse

Ambassade du Burkina Faso/Washington, D.C

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR