LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION SOUTIENT L’ENTREPRENEURIAT FÉMININ

Le ministre délégué auprès du ministre des finances, chargé du budget, le ministre en charge du commerce et celle de la Promotion de la Femme et du Genre ont précisé les mesures prises par le gouvernement de transition en vue de soutenir l’entrepreneuriat féminin et le secteur privé.

Plus de 10 milliards de francs CFA sont prévus dans ce sens soit, 6 milliards pour le guichet d’appui à l’entreprenariat féminin et 4,5 milliards de FCFA pour les activités du secteur informel. Les guichets devraient être fonctionnels et opérationnels au plus tard fin avril 2015.

Selon le ministre chargé du Budget Amina Billa/Bambara, c’est une opération lancée depuis avril passé  et qui a rencontré un véritable intérêt chez les populations au regard du nombre de demandes de financement enregistrées.

Une demande de financement global de 106,64 milliards de FCFA a été exprimée par 4329 associations et 21381 promotrices privées. En ce qui concerne le guichet d’appui au secteur informel, un montant total de 210,64 milliards de FCFA a été sollicité par 1609 associations.

Il s’agit d’un prêt d’un à 40 millions de FCFA remboursable en 5 ans maximum, avec un taux d’intérêt de 3% l’an, et le ministre du Budget rassure que les dossiers seront traités dans la plus grande transparence et de façon équitable afin de donner des chances égales à tous les postulants.

Ceux-ci doivent remplir les critères de compétition suivants : l’association qui postule doit appartenir au secteur informel. Il y a en plus,  la qualité du promoteur, son expérience et son apport personnel, la pertinence du projet, son originalité et la rentabilité, a indiqué le ministre lors d’un point de presse le 9 février dernier.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source : sidwaya

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR