Soutien à l’entrepreneuriat : les Etats-Unis organise un séminaire à Ouagadougou

Un séminaire sur l’entrepreneuriat s’est tenu ce mardi 10 février 2015 à la Maison de l’entreprise de Ouagadougou, sur le thème «Jeunesse et entrepreneuriat : perspectives du sommet mondial sur l’entrepreneuriat».  

Organisé par l’ambassade des Etats-Unis en collaboration avec la Maison de l’entreprise du Burkina, et en partenariat avec l’ambassade du Royaume du Maroc, ce séminaire a regroupé une centaine de participants autour des enjeux du financement de l’entrepreneuriat et des partenariats en vue de la création d’emplois et de l’appui au développement.

SAM_1414Cette rencontre entre professionnels de l’entreprise, entrepreneurs et acteurs de la finance s’inscrit, selon l’ambassadeur des Etats-Unis Tulinabo Mushingi, dans le cadre des initiatives de son pays pour soutenir le domaine.

Les Etats-Unis d’Amérique se sont engagés dans cette voie pour plusieurs raisons. Entre autres, le fait que les entrepreneurs font des innovations à l’image de Silicon Valley (Etats-Unis) et Mumbai (Inde), la création d’emplois, et au Burkina Faso, «il y a une très forte culture de l’entreprise», a souligné M. Mushingi.

C’est pourquoi il a salué la mise en place au Burkina d’un guichet unique pour aider à la création d’entreprises.SAM_1416

L’intérêt du Pays de l’Oncle pour le Pays des Hommes intègres se manifeste aussi par la participation chaque année de plusieurs jeunes Burkinabè d’avenir à des programmes en matière d’affaires et d’entreprenariat comme le YALI (Young African Leaders Initiative) et l’International Visitors Program aux Etats-Unis.

L’ambassadeur du Royaume du Maroc, Farhat Bouazza lui, a rassuré que le Royaume Chérifien poursuivra ses investissements au Burkina et renforcera sa coopération avec le pays dans le cadre de partenariats gagnant/gagnant.

Le ministre burkinabè en charge du commerce Hippolyte Dah a réitéré le ferme engagement du gouvernement burkinabé à soutenir toute initiative de développement de l’entreprise. Il a salué la tenue de cet atelier qui constitue un cadre d’échange d’expériences entre Hommes d’affaires, entrepreneurs et acteurs de la finance.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR