Finances islamiques : un bol d’oxygène pour l’autoroute Abidjan-Ouagadougou

Au cours de la 302e réunion de son conseil d’Administration tenue en janvier dernier, la Banque islamique de développement (BID) a approuvé des financements d’un montant global de plus de 188 millions de dollars en faveur de 4 pays africains, selon l’agence ecofin.

Ainsi donc, une grande partie de ce financement servira à financer la construction d’une route de 130 km reliant Yamoussoukro, la capitale politique du pays, à la ville de Tiebissou, tronçon  routier qui fera partie de l’autoroute reliant le port d’Abidjan au Burkina Faso, au Mali et Niger.

La Côte d’Ivoire recevra donc pour la construction de cette route un montant de 136 millions de dollars. Une bouffée d’oxygène pour les échanges économiques et commerciaux entre ces quatre pays ouest africains aux relations plus ou moins privilégiées.

Le montant restant reviendrait au Tchad (22,3 millions de dollars pour garantir la sécurité alimentaire des populations), à Djibouti (16,5 millions de dollars pour financer le déploiement d’un câble de télécoms sous-marins reliant ce pays à neuf autres Etats, dont la France, les Etats-Unis et l’Italie), et enfin au Burkina Faso (14 millions de dollars pour appuyer un projet de construction de foyers universitaires à Bobo-Dioulasso).

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR