VITESSE DE TÉLÉCHARGEMENT INTERNET : LE BURKINA CLASSÉ DERNIER

A base de plusieurs millions de résultats, « Ookla Speedtest » vient de comparer et classer les vitesses de téléchargement des internautes de 196 pays à travers le monde.

L’indice utilisé est représenté par une valeur qui indique la vitesse moyenne de laminage de mégabits par seconde (Mbps) transférés dans une localité donnée pendant les 30 derniers jours.

Couvrant plus de 2.500 serveurs dans le monde dont un à Ouagadougou, seuls les tests effectués à moins de 300 miles du serveur utilisé pour le calcul sont admissibles et inclus dans cet indice.

Le mile est une unité de mesure de distance anglo-saxonne qui équivaut à 1.609 mètres. Et 300 miles égalent à 482.700 mètres, soient environ 483 Kilomètres.

Selon les résultats obtenus, le Burkina Faso (avec 0,86 Mbps) est classé dernier sur les 196 pays à travers le monde, dont la Côte d’Ivoire (184e avec 2,39 Mbps), le Mali (185e avec 2,35 Mbps), la Guinée (191e avec 1,60 Mbps), le Bénin (194e avec 1,16 Mbps) et la Guinée Equatoriale (195e, avant dernier pays avec 1,13 Mbps).

Ce classement vient confirmer la faible qualité des services Internet proposés par les opérateurs de téléphonie mobile au Burkina.

« Ookla Speedtest » est un système qui mesure et met à la disposition de toute personne désireuse, notamment les entreprises et les organisations, la vitesse de leur connexion Internet grâce à des outils de test et d’analyse de bande passante ultrasophistiqués.

L’outil effectue plus de 5 millions de tests par jour dans le monde. Les résultats publiés par « Ookla Speedtest » sont considérés comme les plus précis dans ce domaine.

Il existe également des applications mobiles de « Ookla Speedtest » pour Android, iPhone et Windows Phone.

Voir classement de tous les pays

Noufou KINDO

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR