Marchés financiers : la monnaie nigériane dévaluée

La monnaie nigériane ‘’le naira’’ a été dévaluée le 25 novembre 2014 par la Banque centrale qui a modifié sa parité avec le dollar américain, alors le Nigéria est frappé de plein fouet par la chute des cours du pétrole, selon le site d’information de Jeune Afrique.

Cent soixante huit (168) nairas pour un dollars contre 155 récemment, c’est la nouvelle donne décidé par les responsables de la Banque centrale nigériane qui ont du même coup relevé le taux directeur de la banque d’un point à 13% et haussé le taux des réserves obligatoires des Banques privées à 20 % (contre 15 % auparavant).

En effet, la baisse des cours du pétrole menace non seulement le budget de l’État, qui dépend à 70 % des revenus des hydrocarbures, mais également la valeur de la monnaie nationale. Depuis août dernier, le naira a perdu 8,4% de sa valeur, lié à la chute du prix du baril.

L’urgence de la dévaluation tenait non seulement au fait qu’il fallait mieux aligner le taux de change officiel avec celui pratiqué sur le marché interbancaire, et éviter la déplétion des réserves du pays (qui ont chuté de 40,7 milliards de dollars mi-septembre à 36,75 milliards de dollars fin octobre).

Mais il s’agit aussi de protéger les consommateurs nigérians dont le pouvoir d’achat était sérieusement menacé par la dégringolade du naira, alors que 80 % des produits consommés dans le pays sont importés.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR