Télécoms : des sanctions tombent sur les réseaux en Côte d’Ivoire

L’autorité de régulation des télécommunications de la Côte d’Ivoire (ARTCI) a infligé des sanctions aux opérateurs de téléphonie mobile pour la mauvaise qualité  des services, selon Africatopsuccess.

Telle une peste, les sanctions tombent sur la tête des opérateurs de télécommunication des pays de la sous-région ouest africaine, l’un après l’autre (Burkina Faso, Mali, Niger, Côte d’Ivoire etc.).

En effet, les réseaux 2 G et 3 G de la Côte d’Ivoire ont tous écopé d’une amende totale de 1 216 947 250 F CFA au regard des nombreuses défaillances dans 53 villes où des tests ont été effectués.

La pénalité est repartie comme suit : Comium 75 809 550 FCFA, Moov d’Etisalat 331 677 500 FCFA, MTN 367 488 646 FCFA, Lap GreenN 4 millions FCFA, Orange 433 101 554 FCFA et Café Mobile 4 850 000 FCFA.

Ce n’est pas la première fois que ces opérateurs sont sanctionnés. Mais l’audit de contrôle de la qualité de service pour la période allant du 31 juillet au 27 août 2014, montre une amélioration par rapport à l’année dernière.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR