Fourniture de services informatiques : le Burkina sollicite Alcatel-Lucent

L’équipementier télécoms Alcatel-Lucent va réaliser pour le Burkina Faso, une plate-forme ‘’G-Cloud’’, une technologie qui offre un accès à la demande à un ensemble de ressources et services informatiques dématérialisés.

La réalisation de ce projet d’un coût d’environ 47 milliards de F CFA, a été confiée à cette compagnie par le gouvernement. Il est financé par un mécanisme danois de crédits mixtes Nordea-Bank Danida Business Finance. Le démarrage des travaux est prévu pour janvier 2015 pour une durée de 27 mois.

L’objectif est de dématérialiser l’infrastructure informatique en mettant en place une capacité de traitement informatique sans se soucier des ressources nécessaires à son maintien ; car le service « G-Cloud » permet de mutualiser les ressources comme les réseaux, la puissance de calcul, le stockage, les logiciels, etc.

Selon Afred Sawadogo, directeur général de l’Agence nationale de promotion des TIC du Burkina Faso (ANPTIC), « Le G-Cloud est un modèle qui offrira, à travers internet, un accès à la demande, à un ensemble de ressources informatiques partagées et configurables et qui peuvent être rapidement mises à la disposition du client (service administratif, entreprise, citoyen) sans interaction directe avec le prestataire de service ».

La mise en œuvre du G-Cloud permettrait le développement de solutions comme la e-éducation, le e-gouvernement, la télémédecine, le e-commerce, les e-services au profit du monde rural, bien sur à travers l’amélioration de la connectivité et des communications.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

source: jeuneafrique.com

 

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • L’ermite
    2 octobre 2014 at 10 h 24 min - Reply

    On espère véritablement que cela va profiter aux compagnies de téléphonie mobile afin de limiter les désagréments dus à la mauvaise connectivité.

  • ARTICLE POPULAIR