Rapport mondial sur la compétitivité 2014-2015: le Burkina occupe le 31e rang africain

Le Forum économique mondial (World Economic Forum – WEF) a publié son rapport mondial sur la compétitivité 2014-2015, ce 3 septembre à Genève en Suisse, comme cela se fait chaque année.

Le Burkina Faso est classé 31e en matière de compétitivité en Afrique, et occupe la 135e place au niveau mondial.  Alors que certains de pays africains se tirent d’affaires, beaucoup restent toujours à la traîne.

Le premier Etat africain le plus compétitif qui est l’Ile Maurice se retrouve à la 39e place au classement mondial. L’Afrique du Sud (2e en Afrique) qui est à chaque fois cité en exemple est 56e au niveau mondial.

Ces deux sont suivis par le Rwanda (62e mondial), le Maroc (72e), le Botswana (74e), l’Algérie (79e), la Tunisie (87e), la Namibie (88e), le Kenya (90e) et la Zambie (96e) ferme le Top 10 africain.

Ce rapport mondial montre les disparités des économies africaines qui ont connu des évolutions différenciées comparativement à 2013. Pendant certains ont gagné des places dans le classement comme l’Ile Maurice et le Rwanda, d’autres ont plutôt régressé (Afrique du Sud, Nigéria).

Au niveau global, le top 10 est resté le même. Cependant quatre d’entre eux (Suisse, Singapour, Hong-Kong et Pays-Bas) ont gardé leur rang, 3 ont progressé (USA, Japon et Royaume-Uni) et 3 ont reculé (Finlande, Allemagne et Suède).

La Suisse est première pour la sixième fois consécutive selon ce rapport du WEF qui a été réalisé auprès de 15 000 chefs d’entreprises dans 144 pays à partir d’indicateurs économiques parmi lesquels le fardeau de la dette publique, la maîtrise de l’inflation, la consommation.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

source:agenceecofin

Le classement des pays africains

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • L’ermite
    6 septembre 2014 at 0 h 39 min - Reply

    Vous savez, les Etats africains ne sont pas encore à ce stade. Ils ne peuvent être compétitifs si le minimum n’est pas toujours garanti: je parle de la sécurité, l’autosuffisance alimentaire, l’éducation, l’indépendance (autodétermination politique) entre autres.

  • ARTICLE POPULAIR

    PUBLICITE