Finances : la BCEAO s’engage contre le faux monnayage et la vente des billets de banque

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a pris de nouvelles orientations en vue de combattre le faux monnayage, le commerce de billets de banque et divers articles, notamment des portefeuilles et des porte-clés sur lesquels ont été reproduites des images de billets de banque émis par la BCEAO.          

Des dizaines de millions de FCFA sont quotidiennement échangés en petites coupure de billets neufs, un phénomène devenu ordinaire et qui a amène la Banque centrale à s’attaquer aux vendeurs de billets de banque et autres articles reproduisant les images de ces billets.

«Toute reproduction totale ou partielle, par quelques procédés que ce soit des billets et des pièces, l’importation, la distribution, l’exportation de telles reproductions, y compris par voie de journaux, livres ou prospectus seront sévèrement punis».

Au regard de l’impact de plus en plus inquiétante de commerce sur la politique monétaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), de la gravité de la situation, la Banque vient de lancer un vaste chantier de reformes visant à affiner son arsenal juridique et répressif.

«La BCEAO informe donc le public du caractère illégal d’une telle pratique qui expose désormais les auteurs et leurs complices à des poursuites judiciaires, conformément aux dispositions de la loi en vigueur relative à la répression du faux monnayage, interdisant toute vente de billets de banque et toute reproduction des billets et pièces de monnaie», a expliqué le directeur national de la BCEAO au Mali, Konzo Traoré.

L’exposition, la distribution, l’importation ou l’exportation de telles reproductions ainsi que l’utilisation des signes monétaires comme support d’une publicité quelconque sont également interdites et punies par la loi susvisée.

La population est donc invitée à éviter l’acquisition et l’utilisation des articles issus de ce trafic jugé illégal.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source : le 26 Mars sur Malijet.com

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR