Ici Au Faso : « Çemil », valoriser le Burkina et l’Afrique dans le monde de la parfumerie

L’industrie cosmétique au Burkina Faso fait face à de grandes avancées au niveau de la parfumerie pour que tout sente bon autour de nous. De nos jours, le parfum n’a pas pour unique but de masquer les mauvaises odeurs car elle a aussi l’avantage d’influencer positivement sur l’humeur. Porter du parfum peut aider à se sentir bien, à avoir confiance en soi, renforcer la positivité autour de soi et donner une apparence sophistiquée. Amoureuse des bonnes senteurs et consciente du bien-être qu’apporte le parfum dans la vie des Hommes, Djamila Ouédraogo se lance dans l’industrie créative, plus précisément dans la grande famille olfactive. Après une formation dans le domaine et un long temps de réflexion, Djamila Ouédraogo lance sa mini entreprise de fabrication de parfum au Burkina Faso dénommée Çemil. Çemil, qui revendique la première place de marque burkinabè dans le domaine, produit et commercialise des parfums pour hommes, femmes et intérieurs maisons. Son objectif est de se développer et parvenir à représenter valablement le Burkina Faso en matière de parfumerie. Découvrez davantage Çemil dans les lignes qui suivent ! 

Burkina 24 (B24) : Pouvez-vous vous présenter ?

Djamila Ouédraogo (DO) : Je suis Djamila Ouédraogo, diplômée en markéting et gestion commerciale de l’Ecole Supérieure de Commerce de Ouaga (ESC) et avec aussi des compétences en gestion de projet, formée à l’université de commerce de Istanbul. Aujourd’hui je suis la promotrice de la marque de parfum Çemil.

Djamila Ouédraogo
Djamila Ouédraogo promotrice de Çemil

B24 : Pouvez-vous nous présenter l’entreprise Çemil ?

DO : Çemil est une petite entreprise spécialisée dans la production et la vente en ligne de parfum. Çemil se veut avec toute modestie, la première marque de parfum burkinabè.

Çemil, qui veut dire en langue Truc, « DJAMILA », a été créée en 2021 et a réalisé sa première vente exactement le 23 octobre 2021. Çemil compose, produit (avec l’aide d’une professionnelle en parfumerie), embouteille, et vend en ligne ses parfums.

B24 : Quelles sont vos spécialité et particularité ?

DO : Nous faisons uniquement le parfum. Nous nous sommes spécialisés dans la production des parfums corporels, intérieur maison, intérieur voiture et tout endroit qui a besoin de sentir bon et agréable à vivre. La particularité est que Çemil est une marque de parfum burkinabè.

Différents formats des parfums
Différents formats des parfums

B24 : Qu’est-ce qui vous a poussée à vous lancer dans ce domaine ? D’où est venue l’idée ?

DO : Disons que c’est la parfumerie qui s’est imposée en moi. Ce qui m’a poussée à me lancer dans la parfumerie, c’est la passion de la bonne ambiance. J’adore tout ce qui est doux et qui rentre dans la sensation captivante.

Juste en écoutant un client, je sais déjà quelle senteur cette personne aime (un don, je dirais). Mon père est celui qui m’a inspirée dans ce projet. Il est cette personne qui adore les parfums et est un super addict de la bonne odeur.

Lors de mon cursus estudiantin en Istanbul, j’ai eu la chance de modeler la parfumerie et de faire une formation allant dans ce sens. Une fois rentrée au pays, j’ai mis en œuvre mon inspiration en essayant surtout d’ajouter ma touche dans l’entreprenariat burkinabè et africain.

B24 : Combien de senteurs avez-vous ?

DO : Nous avons 17 senteurs pour le moment parce que nous sommes toujours au laboratoire dans le but d’en ajouter pour atteindre une vingtaine. Les 9 senteurs corps et vêtements sont composées de 5 senteurs femmes et 4 senteurs hommes. 3 senteurs Çemil car (voiture) et 3 senteurs Çemil home (ambiance maison) et 2 senteurs pour les crèmes parfumant de mains.

Çemil pour femmes
Çemil pour femmes

B24 : Travaillez-vous seule ou en équipe ?

DO : Je travaille en équipe. J’ai une assistante qui gère le numéro commercial WhatsApp et qui note toutes les commandes journalières. Un livreur qui effectue toute nos livraisons journalières. Ma mère et mon frère qui m’aident souvent lorsqu’ils ont  le temps dans l’étiquetage des flacons.

B24 : Comment se passe la collaboration et la mise en bouteille ?

DO : Je fais moi-même les mises en bouteilles. J’ai un petit laboratoire où je fais mes productions et les embouteillages moi-même avec l’aide d’une professionnelle dans le domaine.

B24 : Quels sont vos prix et qui sont vos clients généralement ?

DO : Les prix ont été étudiés. Nous avons des prix allant de 1500f à 13.000f pour le moment. Nos clients sont les hommes et les femmes allant de 16 à 85 ans. Nous sommes au laboratoire pour la production des senteurs enfants et des parfums pour les animaux (oui les animaux aussi doivent sentir bon).

Un client essayant de faire son choix
Un client essayant de faire son choix

B24 : Donnez-vous la possibilité à vos clients de personnaliser leurs parfums ? Faire une composition particulière ?

DO : Oui, nous avons des clients qui font leurs propres compositions. Nous faisons des parfums sur mesure ! Nous rencontrons des clients qui préfèrent les senteurs boisées et douces à la fois et d’autres qui préfèrent les senteurs fruitées ! Donc, nous les écoutons et concoctons ce qu’ils veulent.

Les formats poches des parfums
Les formats poches des parfums

B24 : Quels sont vos projets pour l’avenir ?

DO : Notre projet pour l’avenir, c’est de construire notre usine de fabrication de parfum made in Burkina et créer des emplois suite à notre business. Nous rêvons d’une usine qui valorisera le Burkina Faso et l’Afrique dans le monde de la parfumerie !

Flora KARAMBIRI

Burkina 24

L'actualité du Burkina 24h/24.
Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIRE