Le fonds Pananetugri exclusivement dédié aux femmes de 9 pays africains

L’initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF) a procédé au lancement du «fonds Pananetugri ». Ce fonds est destiné exclusivement aux organisations féminines dans 9 pays de l’Afrique de l’ouest. C’était ce mercredi 1er juillet 2020 à Ouagadougou.

Promouvoir les droits des jeunes filles et jeunes femmes (JFF), tel est, entre autre, l’objectif de l’initiative Pananetugri pour le bien être de la femme (IPBF). C’est dans le but d’atteindre cet objectif, avec l’aide de ses partenaires, qu’elle a initié un fonds féministe de l’Afrique de l’Ouest dénommé « fonds Pananetugri ». 

C’est un fonds qui est exclusivement orienté vers la gent féminine. Alors, le fonds Pananetugri s’adresse aux organisations de JFF présentent dans les 9 pays de l’Afrique de l’Ouest francophone. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Togo.

Il est destiné à soutenir l’émergence du leadership féminin, le développement organisationnel et institutionnel des organisations des jeunes filles et jeunes femmes.

«Le fonds a vu le jour grâce à une étude que nous avons réalisée. Cette étude a fait ressortir les difficultés pour les organisations des  jeunes filles et jeunes femmes, dans nos contextes,  à accéder aux fonds classiques. Nous appelons fonds classiques, les partenaires au développement et les ONG qui octroient des financements. Malheureusement, les conditions d’accès à ces financements sont très rigides, souvent complexes pour les jeunes organisations qui viennent de naître. Ce n’est pas la volonté qui manque souvent, mais ce sont les ressources qui font défaut », a expliqué Wendyam Micheline Kaboré, coordonnatrice du fonds Pananetugri.

Ce fonds est non remboursable

A l’écouter, le fonds Pananetugri s’adresse aux organisations dirigées par de jeunes filles et jeunes femmes dont l’âge est inférieur ou égal à 40 ans et dont le leadership est détenu à au moins 75%  par une femme. Ainsi, toutes les organisations reconnues ou non qui existent depuis plus de 3 ans et qui peinent  à mobiliser des ressources ou qui ont moins de 10 millions de F CFA comme budget annuel, sont concernées par ce fonds.

la cérémonie de lancement fonds Pananetugri
La cérémonie de lancement fonds Pananetugri

Pour ce premier exercice, le fonds est doté d’un montant global de 100 000 dollars US à répartir entre les 9 pays. Wendyam Micheline Kaboré a indiqué que ce fonds est non remboursable. « C’est un soutien flexible pour répondre aux besoins des organisations des jeunes filles et jeunes femmes », a-t-elle laissé entendre.

Le fonds a une durée d’une année avec un plafond de 8 millions de FCFA par structure. Ezoma Juliette Nathalie Bakyono, présidente de IPBF, a rassuré qu’il est prévu des visites terrain tout au long du programme.  

La date de réception des candidatures court jusqu’au 31 juillet 2020. Par ailleurs, le dépôt de candidature se fait uniquement en ligne sur les réseaux sociaux et par email au [email protected] .

En rappel, l’initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF), est une organisation de droit burkinabè. Elle désire apporter sa contribution à l’épanouissement de la jeune femme dans tous les domaines. Le fonds Pananetugri est le premier et le seul fonds dirigé par des jeunes féministes de l’Afrique  de l’ouest.

Jules César KABORE

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE