Affaire Charbon fin au Burkina Faso : Deux Burkinabè désignés pour une expertise minière

Au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, le mardi 5 mai 2020, le Tribunal a accédé à la demande de la mine d’Iamgold Essakane en ordonnant la commission d’une expertise  minière des sacs de charbon fin. Ce sont ainsi deux experts burkinabè qui seront mis à contribution dans ce dossier.

Après plusieurs reports, le jugement de l’affaire dite du Charbon fin portant fraude sur l’or dont la mine d’Essakane est accusée vient de connaitre un rebondissement. Les avocats de la minière avaient demandé la commission d’une expertise indépendante vu qu’à l’audience du 14 janvier 2020, le tribunal avait refusé « le qualificatif d’expertise » aux rapports versés au dossier par le Procureur.  

Celui-ci, avait séance tenante abondé dans le même que la mine incriminée. « Le ministère public n’est pas contre la demande (…) Nous souhaitons que le tribunal désigne un magistrat pour suivre les experts et que les experts qui seront désignés soient nationaux », avait sollicité le ministère public tout en recommandant des axes pour l’expertise.

« Nous voulons demander qu’on précise les métaux précieux, la numérologie, si le chargement contient de l’uranium, tout élément chimique dans les sacs », avait fait savoir le Procureur. A l’audience du 11 février 2020 le juge avait demandé à chaque partie présente au procès de proposer une liste d’experts.

Le mardi 5 mai 2020, le juge a ordonné une expertise minière tout en rejetant une expertise portant supplément d’informations ou douanière. Mais des deux experts commis, le Tribunal n’a pas fait usage des listes fournies par le Parquet et la mine d’Essakane.

Les experts, Moussa Gomina, ingénieur et Docteur d’état en sciences physiques et Joël Ilboudo, métallurgiste, tous Burkinabè, qui s’attèleront à l’expertise minière des sacs de charbon fin ont été désignés par le Tribunal. Ils disposent de trois mois à compter de la date de leur prestation de serment pour produire le rapport d’expertise minière. Il s’agira pour eux de déterminer, la nature, les quantités et les teneurs en métaux précieux contenus dans les sacs de charbon fin.

A noter que les frais de cette expertise sont laissés à la charge de la mine d’Iamgold Essakane SA.

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE