Burkina : Le Premier ministre juge “inacceptable” l’augmentation des tarifs de Orange Burkina

Le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré a jugé “inacceptable” l’augmentation des tarifs de la compagnie de téléphonie mobile Orange Burkina.

Dans un tweet ce 2 février 2020, le chef du gouvernement a déclaré que “le communiqué de Orange relatif à l’augmentation des tarifs est inacceptable”.

Orange Burkina a en effet annoncé une augmentation de 2,04% des tarifs de ses prestations à compter du 17 février 2020. Cette décision est liée selon la compagnie à la Loi de finances qui impose une taxe de 7% sur le chiffre d’affaires réalisé par les entreprises de télécommunications.

Mais le Premier ministre oppose que “les débats opérateurs de téléphonie/ARCEP sur la question sont antérieurs à la loi de finances 2020 et font l’objet d’une étude”. Et de conclure que “le gouvernement n’acceptera aucune augmentation avant les conclusions“.

La décision de Orange Burkina fait déjà des mécontents sur les réseaux sociaux. La compagnie a prévu une conférence de presse ce 3 février 2020.

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR

PUBLICITE