Semaine du numérique : Retour sur les lauréats de la nuit des TIC

La clôture de la Semaine du numérique a été célébrée en apothéose par « La Nuit des TIC ». À la grande satisfaction de la Ministre du développement, de l’économie numérique et des postes Adja Fatoumata Ouattara /Sanou, cette soirée riche en couleur et retransmise en direct sur la télévision nationale le samedi 23 novembre 2019 a fait des heureux gagnants. La ministre de tutelle a elle aussi reçu « le Trophée d’honneur de African aéronautique organisation ».

Du 19 au 23  novembre 2019, la ville de Bobo-Dioulasso a vibré au rythme de la Semaine du numérique sous le thème « Vers des instruments financiers innovants pour le bien-être des citoyens à l’ère du numérique ».  Au sortir  de ces 5 jours, la ministre s’est réjouie des innovations réussies par les jeunes. Des innovations majeures  pour lesquelles personne n’aurait parié 10 ans plus tôt. Comme l’assemblage de drones et la conception d’application réalisées par les étudiants de l’Ecole supérieure de l’informatique.

« La jeunesse burkinabè a du talent »

D’où cet appel à soutenir la technologie locale. «La jeunesse burkinabè a du talent. Il est important que nous utilisons les produits et les plateformes crées par ces Burkinabè car on ne peut pas continuer à consommer ce qui vient d’ailleurs et prétendre à l’industrialisation de notre pays », plaide Adja Fatoumata Ouattara/Sanou.

« Demain, l’argent sera virtuel »

A l’en croire, cette 15e édition délocalisée pour la 1ère fois à Bobo-Dioulasso  a tenu toutes ses promesses.  « Le pari majeur qui était la réussite de cette délocalisation a été gagné. Cela permet de créer l’inclusion numérique », dira-t-elle. Avant de prévenir : « Aujourd’hui, l’argent n’est plus physique. L’argent n’est plus cash, l’argent est digital. Demain, l’argent va être virtuel. Il est donc important que les Burkinabè s’approprient ce nouveau moyen de paiement ».

Malgré l’insuffisance des infrastructures numériques, Adja Sanou rassure que le processus de digitalisation est en cours.

A l’instar des autres lauréats, Flavienne Valérie Sawadogo dit être satisfaite  de son « Gambré d’or ». Elle qui a dû batailler pour amener les chercheurs à communiquer les résultats de leurs recherches y voit un couronnement de ses efforts. Les plus méritants ont reçu des lots  composés de billets d’avion, d’appareils électroniques, de chèques allant à 3 millions de francs CFA.

Mais avant que le jury ne livre son verdict, la Ministre du développement, de l’économie numérique et des postes Adja Fatoumata Ouattara/Sanou a eu l’agréable surprise de recevoir  le « Prix d’honneur African aéronautique organisation »   en guise de « sa contribution significative à la promotion des TIC en Afrique ».

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR