BAD : une augmentation du capital de 125 % adoptée

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé le jeudi 31 Octobre 2019, une augmentation géante de son capital, qui va passer de 93 à 208 milliards de dollars, la plus importante depuis sa date de création en 1964.

Le Nigérian Akinwumi Adesina, s’est dit très ému car l’augmentation du capital de la Banque qu’il préside marque une étape importante pour le développement du continent. Il a, à cet effet, évoqué “un jour historique” pour l’institution bancaire panafricaine lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion des gouverneurs de la banque à son siège d’Abidjan, Côte d’Ivoire, ce jeudi 31 Octobre 2019.

Selon lui, cette augmentation de capital devrait donner “beaucoup de ressources pour aller plus loin dans le développement de notre continent”, a-t-il déclaré. La BAD est la première institution de financement du développement en Afrique, et l’une des cinq principales banques multilatérales de développement au monde.

Ses priorités sont la lutte contre la pauvreté, l’amélioration des conditions de vie des populations africaines et la mobilisation de ressources pour le progrès économique et social de ses 54 pays membres africains. Elle comporte toutefois 80 pays actionnaires qui son 26 pays non africains, notamment d’Europe, d’Amérique et d’Asie en plus de tous ceux du continent africain. Son siège est à Abidjan.

Kouamé L.-Ph. KOUAKOU

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR