TNT : Le coût de la redevance est fixé à 75 millions de F CFA par an pour les télévisions privées

Le comité de pilotage de la télévision numérique de terre (TNT), sous la supervision du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, a décidé que les patrons des télévisions privées seront obligés de s’acquitter de la somme de 75 millions de  F CFA  par an pour voir leurs contenus être diffusés sur le territoire national à compter du 1er janvier 2020. 

Le Burkina Faso va basculer dans la TNT, avant le 31 octobre 2019, date prévue pour l’extinction du signal analogique. A cet effet, le 117 septembre 2019, le Premier ministre, entouré du comité du pilotage de la TNT, ainsi que les présidents de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et du Conseil supérieur de la communication (CSC), le ministère du développement de l’Economie numérique, le ministère de l’Economie et des finances, et le ministère du Commerce, ont trouvé un accord sur les redevances de la TNT. Ils ont également fait l’état des lieux sur les travaux d’installation des différents sites TNT implantés au Burkina, selon un communiqué publié sur le site du Premier ministère.

 Les télévisions privées devront payer annuellement, la somme de 75 millions de FCFA. Toujours sur ce sujet, il a été décidé que les télévisions confessionnelles bénéficient d’une baisse de 25% de ces redevances à payer.

Pour ce qui concerne « les zones A de Ouagadougou, B (Bobo-Dioulasso) et C pour les autres chefs-lieux de région, les redevances seront fixées ultérieurement par un comité restreint, sous la supervision du chef du gouvernement », a assuré le ministre de la communication Rémis Dandjinou. 

Le point sur les travaux d’installation des différents sites TNT implantés au Burkina Faso, indique que « sur 37 sites, il y a 33 qui sont effectivement opérationnels, trois sont en cours de raccordement et un dans l’attente du raccordement», souligne le ministre de la communication. Ce dernier a révélé qu’un autre comité se réunira prochainement pour faire l’évaluation effective du déploiement de la TNT sur le territoire national.

Synthèse de Irmine KINDA

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR