Burkina : Le ministère du commerce s’attaque aux boissons frelatées

Le ministère du commerce a décidé de faire la chasse aux liqueurs et autres boissons jugées néfastes pour la santé.

Dans un communiqué, le ministère du commerce Harouna Kaboré a informé les producteurs, importateurs, grossistes et détaillants l’interdiction de la vente de certaines boissons alcoolisées.

Il s’agit des « liqueurs et autres boissons spiritueuses en sachets plastiques ». La même interdiction concerne les bouteilles P.E.T (polyéthylène téréphtalate, c’est-à-dire en plastique) contenant les mêmes produits d’une « capacité inférieure à 20 centilitres » sur l’ensemble du territoire à compter du 6 septembre 2019.

Lire également👉 BURKINA : LES AUTORISATIONS SPÉCIALES D’IMPORTATION D’HUILE ALIMENTAIRE ET DE SUCRE SUSPENDUES

Cette mesure s’applique à la production, l’importation, la commercialisation, la détention et le don de ces liqueurs.

Cette décision entre dans le cadre de « la lutte contre les boissons frelatées qui nuisent à la santé et détruisent la jeunesse burkinabè », a confié une source proche du ministère du commerce.

Photo : Africanews

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR