Orange Burkina : Les lauréats entrepreneurs sociaux sont connus

Les trois lauréats nationaux du prix Orange de l’entrepreneur social Burkina Faso sont connus depuis ce vendredi 6 septembre 2019 à Ouagadougou.

Ils étaient dix jeunes porteurs de projets à défendre leurs dossiers devant un jury ce jour. Les trois meilleurs ont été retenus à l’issue des speeches et Baba Ami Aboubacar Sidib Diakité, étudiant en génie civil,  remporte le premier prix d’une valeur de 1,500 million FCFA avec son projet « Tick Flash ».

« Le projet « Tick Flash » vise à mettre en place  un système qui permet  à tous les voyageurs d’avoir très facilement des informations des compagnies de transports, de pouvoir payer les tickets en ligne, reporter leur voyage, localiser les gares, une reconnaissance qui va permettre de faciliter la manipulation pour ceux qui ne savent pas écrire.

Les 10 projets ont été jugés, selon la présidente du jury, Nina Korsaga, sur la crédibilité et la qualité du document, la technique, les partenariats déjà entrepris pour le développement du projet et l’impact social. Mais « la particularité de Tick Flash, sa force , dit-elle, a été dans la présentation, il nous a montré quand il est venu présenter le projet, que l’application était pratique facile à exploiter ».

« L’application est presque terminée. Nous voulons un soutien pour nous lancer. Ce prix va nous servir à tisser des partenariats avec les compagnies de transports et créer notre entreprise », explique le gagnant.

La présidente du jury , Nina Korsaga posant avec les deux porteurs du projet lauréat

Le 2e prix est revenu au projet « Blood alert », un projet qui veut améliorer la mise à disposition du sang et la 3e place au projet « Alpha Tabletti » qui propose des solutions d’alphabétisation via des tablettes.

Ben Cheick Haidara, Directeur général de Orange Burkina

Le prix Orange de l’entrepreneur social a été lancé depuis 2011 et est destiné à développer les entreprises et startups qui utilisent les technologies de l’information et de la communication (le mobile ou internet) pour répondre aux besoins des populations locales. Peuvent y prendre part, des jeunes porteurs de projets âgés au plus de 21 ans et vivant dans les pays d’Afrique et du Moyen Orient où opère la compagnie de télécommunication Orange. Les trois lauréats de chaque pays prennent part à un concours international.

Orange entend assumer, selon son directeur général, Be Cheick Haidara, son rôle d’entreprise citoyenne au Burkina à travers l’institution de ce prix depuis 3 ans. Il dit être déjà satisfait des résultats sur le terrain car les jeunes Burkinabè arrivent à tirer leur épingle du jeu à l’international et à mettre effectivement leur projet en œuvre.

Tous les 10 porteurs de projets sont repartis avec une attestation de participation et bénéficieront d’un suivi personnalisé durant 6 mois.

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR