Burkina : Du riz impropre à la « consommation humaine et animale » saisi

Du riz impropre « à la consommation humaine et animale« , en provenance de Birmanie, a été saisi par la Brigade Mobile de Contrôle (BMC) du ministère  du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat à Ouagadougou, selon un communiqué. Il s’agit d’une « centaine de tonnes de riz  25% brisure »  importée par un opérateur économique burkinabè et dont les analyses en laboratoire ont abouti à des résultats incriminant ce dernier.

Par ailleurs, le ministère informe qu’une saisie conservatoire a été opérée sur du riz d’origine brésilienne périmé depuis 2014 et un échantillon est en cours d’analyse en laboratoire.

« Le ministère invite les opérateurs économiques au strict respect de la réglementation en matière de commerce. (…) Il invite par ailleurs la population à la vigilance et à dénoncer tout cas suspect de transaction commerciale aux numéros verts suivants 80 00 11 84/ 85 à Ouagadougou et 80 00 11 86 à Bobo Dioulasso », indique le communiqué.

Lesaffairesbf

Photo utilisée à titre illustratif

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR