SICOT

SICOT 2018 : C’est parti !

286 total views, 3 views today

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a procédé à l’ouverture de la 1ère édition du Salon international du coton et du textile (SICOT), le jeudi 27 septembre 2018 à Koudougou. L’objectif principal du SICOT est de mettre en valeur le secteur du coton africain et de faire du Burkina Faso, le carrefour africain où les grandes préoccupations des acteurs de toute la chaine de valeur sont discutées.

Le SICOT acte I est ouvert. Le thème est : « La transformation intégrale du coton, facteur de création d’emplois et de richesse ». Durant trois jours, du 27 au 29 septembre 2018, dans la cité du cavalier rouge et berceau du textile burkinabè, les participants au SICOT auront droit à une conférence inaugurale en plénière et 10 panels, animés par des spécialistes des différents maillons de la filière coton.

Au-delà de ces moments de réflexion autour de la problématique de la transformation du coton, le comité d’organisation offre aux participants des occasions d’affaires B2B et G2B, des visites d’expositions au sein du Splendid hôtel qui a accueilli la cérémonie d’ouverture, et la place de la nation, un défilé de mode thématique avec le styliste François 1er, ambassadeur du coton biologique dans le prêt-à-porter.

Cette première édition du SICOT connait la participation de délégués venant de 28 pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique et d’Europe, a dit Aboubacar Traoré, président du comité d’organisation.  De l’avis du président du Faso, le SICOT est le tout premier salon dédié à la transformation du coton africain.

Plus de 1000 participants, composés d’utilisateurs, de prescripteurs, d’acheteurs, et de professionnels de la filière coton-textile sont à Koudougou, pour dynamiser leurs activités, découvrir les innovation du secteur, rencontrer des fabricants, fournisseurs, distributeurs, investisseurs, et centres de recherche, afin de promouvoir les investissements dans la filière.

Cette première édition du SICOT est placée sous le parrainage du président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA) Abdallah Boureima qui a pris l’engagement de plaider auprès des 7 autres chefs d’Etat de la zone UEMOA  pour un accompagnement véritable de la filière.

La République Fédérale d’Allemagne est le pays « invité d’honneur ». Selon son représentant, l’Allemagne est fortement engagée auprès du Burkina pour booster la transformation du coton.

Michel YAMEOGO

Pour Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR