Le ministère en charge du commerce au chevet des PME

Le ministère en charge du commerce et la direction de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP/PME) ont organisé une visite terrain de deux entreprises. Il s’agit de l’Ecole privée de santé Notre Dame du Perpétuel Secours (EPS/NDPS) et de l’entreprise « Générale de viandes » qui ont bénéficié de l’accompagnement du fonds de l’AFP/PME. C’était ce mardi 5 septembre 2017 à Ouagadougou.

L’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP/PME) est un fonds national du ministère du commerce. Ce fonds aide à la promotion et à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises au Burkina Faso. Dans le cadre de ses activités, l’AFP/PME a accompagné des entreprises sur le plan financier et sur le renforcement de capacités.

Ce mardi 5 septembre, le ministère en charge du commerce et la direction de l’AFP/PME ont constaté de visu l’utilisation du fonds dans deux entreprises.

« Cette visite nous réconforte et nous galvanise dans notre vocation entrepreneuriale de former des agents de santé pour le bien être de la santé de la population du Burkina Faso » a laissé entendre le directeur général de l’Ecole privée de santé Notre Dame du Perpétuel Secours (EPS/NDPS), Victor Zongo.

La visite de l’’Ecole privée de santé Notre Dame du Perpétuel Secours (EPS/NDPS)

Il a fait comprendre que la contribution de l’AFP/PME, environ 30 millions de F CFA, était destinée à la construction d’un bâtiment R+1 extensible en R+2. Visiblement très satisfait de l’accompagnement, Victor Zongo a ajouté que les attentes restent dans le domaine des formations et des conseils.

L’entreprise « Générale de viandes », qui évolue dans le domaine de la boucherie-charcuterie a également bénéficié du fonds de l’AFP/PME d’une valeur d’environ 49 millions de F CFA. Adama Ouéna, promoteur de l’entreprise « Générale de viandes », a expliqué que ce fonds lui a permis d’innover son travail et d’avoir des équipements plus performants.

Le ministre en charge du commerce, Stéphane Sanou, a déclaré que « nous avons vu des promoteurs qui ont réussi à la mise en œuvre de leurs projets qui ont pris formes ». « Nous les avons félicité et nous sommes prêts à les accompagner pour leur croissance » a-t-il lancé. Il a également ajouté « que le financement de l’AFP/PME permet d’augmenter les ressources de l’Etat et le recul du chômage ».

Daouda Ouédraogo, directeur général de l’AFP/PME

Le directeur général de l’AFP/PME, Daouda Ouédraogo, est revenu sur les critères d’accession aux fonds. Pour lui, l’unique condition est que le projet doit être viable. Il a également rappelé que l’AFP/PME a un porte-feuille d’environ 131 promoteurs accompagnés avec plus 2,5 milliards de F CFA sur tout le territoire national.

En rappel, dans le cadre de son activité de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (PME), l’Agence de financement et de promotion des PME (AFP/PME) a noué des partenariats avec la Chambre des métiers de l’artisanat du Burkina Faso (CMA-BF) et le programme spécial de création d’emploi pour les jeunes et les femmes (PSCE/BF). Le CMA et l’AFP/PME ont démarré en 2014 et se poursuivent jusqu’à ce jour.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR