Opération d’emprunt obligataire : 120 milliards de F CFA mobilisés

L’Etat burkinabè avait procédé au lancement d’une opération d’emprunt obligataire par appel public à l’épargne organisé par le Trésor Public, le vendredi 7 juillet 2017 à Ouagadougou. Cette opération s’est déroulée sur le territoire national du 7 au 21 juillet 2017.

L’emprunt obligataire vise à mobiliser des ressources complémentaires pour le financement du budget de l’Etat. Cette opération est destinée aux projets porteurs de croissance et s’inscrit dans le Plan national de développement économique et social (PNDES).

L’opération visait à emprunter un montant de 75 milliards de F CFA sur une période de 10 ans dont 2 ans de différé. Le nombre total des obligations était de 7 500 000  unités avec une valeur nominale unitaire de 10 000 F CFA.

Selon un communiqué du Ministère de l’économie, des finances et du développement, parvenu à Burkina 24,  ce sont 120 milliards de FCFA qui ont été mobilisés, soit un taux de souscription de 160%  de l’emprunt obligataire durant la période 2017-2027 au profit de l’Etat burkinabè.

L’engouement particulier pour l’opération lancée par le Burkina Faso, selon le communiqué,  peut s’expliquer d’une part par la qualité de signature du Burkina Faso. Egalement, dans un communiqué publié le 26 mai 2017, l’Agence de notation américaine Standard & Poor’s (S&P) a confirmé la note souveraine « B/B » du Burkina Faso avec une perspective stable.

D’autre part, les caractéristiques de cette émission d’emprunt obligataire par appel public à l’épargne présentaient de nombreux avantages pour les investisseurs en termes de taux d’intérêt, de refinancement à la BCEAO, de remboursement, de cotation des titres, a mentionné le communiqué du Ministère de l’économie, des finances et du développement.

En rappel, cette opération est un prêt et l’Etat s’engage à rembourser avec des intérêts de 6,5% l’an net de tout impôt pour les souscripteurs résidents au Burkina Faso. Les intérêts seront reversés semestriellement durant la période 2017-2027. La période de souscription était du 7 au 21 juillet 2017 sur toute l’étendue du territoire national.

Jules César KABOBRE

Lesaffairesbf

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • Farmata Dieng
    3 août 2017 at 2 h 54 min - Reply
  • ARTICLE POPULAIR