Importation et exportation au Burkina: Le CBC forme les journalistes

Le Conseil Burkinabè des Chargeurs (CBC) a organisé ce mardi 23 mai 2017 à Ouagadougou, un atelier d’information des journalistes sur les missions et les activités de la structure. Cette rencontre visait à faire connaitre les activités et les documents de suivi du trafic dans le domaine de l’importation et de l’exportation.

« Rôle et Missions du CBC dans un contexte de mutation du secteur des transports ». C’est sous ce thème que s’est tenue la formation des journalistes initiée par le Conseil Burkinabè des Chargeurs (CBC) ce mardi 23 mai.

Le CBC a pour mission d’assurer l’approvisionnement en marchandises diverses et de veiller à l’intégration du Burkina Faso à l’économie mondiale. Ainsi, il est chargé de l’assistance, de la coordination et de la facilitation des opérations des chargeurs.

A propos de cette rencontre, Ervé Ilboudo, Directeur général du CBC, a affirmé qu’il s’agit du « renforcement des capacités des Hommes de médias dans la maîtrise des activités du CBC et la familiarisation aux différents documents de suivi du trafic ».

En effet, le CBC joue un rôle important dans la chaîne de l’importation et de l’exportation en assistant le chargeur, en travaillant à la facilitation du transfert du trafic et « représentant l’Etat » dans certaines activités qu’il mène à l’extérieur du Burkina Faso.

En termes de perspectives, le CBC veut « être un acteur clé de la compétitivité et du développement de l’économie nationale, au service des chargeurs par l’optimisation de la chaîne de transport et de la logistique », a révélé le directeur des systèmes d’information du CBC, Boukary Ouédraogo.

Au sortir de cette rencontre, les journalistes ont eu des connaissances précises sur le dispositif de gestion de l’importation et de l’exportation afin de mieux améliorer le traitement de l’information relative au commerce international/

En rappel, créé en 1978 sous l’appellation du Conseil Voltaïque des Chargeurs, le CBC, à ses débuts, comptait 12 membres dont 8 représentants de l’Etat et 4 représentants des chargeurs. Il est représenté dans 4 pays que sont la Côte d’Ivoire à travers le port d’Abidjan, le Togo (Lomé), le Bénin (Cotonou) et le Ghana (Tema). Depuis 2012, le CBC s’autofinance avec un budget de plus de 2 milliards de F CFA par an.

Jules César KABORE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR