Burkina : Le ministre du commerce annonce le retour du pain de 180 grammes

Suite à la hausse du prix du pain de 130 à 150 F CFA, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a rencontré les boulangers ce jeudi 2 mars 2017 à Ouagadougou.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a rencontré les boulangers ce jeudi 2 mars pour comprendre les raisons de la suppression du pain de 180 grammes au détriment de celui de 200 grammes dont le prix est de 150 FCFA. Le ministre de l’industrie, du commerce et l’artisanat, Stéphane Sanou affirme qu’il ne s’agit pas d’une augmentation en réalité.

« Il y a eu l’application de l’arrêté de 2011. Mais ce qu’on a un peu déploré,  c’est que le pain de 180 grammes vendu à 130 F CFA a connu une rupture plus tôt, alors que c’est le pain qui  est fortement utilisé par la population », a-t-il expliqué.

Il confirme le retour du pain de 180 grammes à 130 F CFA « ce weekend ou lundi » 6 mars 2017. A la rencontre avec le Premier ministre, les boulangers étaient représentés par la Fédération burkinabè des patrons de boulangeries, pâtisseries et confiseries (FBPBPC) et l’Union des fondateurs de boulangeries du Faso (UFBF).

Oumar Yugo, président de la  Fédération burkinabè des patrons de boulangeries, pâtisseries et confiseries, affirme que la convention collective signée le 10 février dernier impacte « notre secteur à près de 50% de hausse de salaire ». Ainsi, pour faire face à cette hausse, il estime  qu’« il fallait que des produits comme celui de 200 grammes à 150 F CFA puissent prendre une proportion beaucoup plus importante afin que nous fassions face à nos charges ».

Les boulangeries de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso ont choisi de produire le pain de 200 grammes à 150 FCFA au détriment de celui de 180 grammes à 130 F CFA.

« Cela leur permettra d’avoir une meilleure marge pour supporter leurs charges. Nos produits et les poids sont conformes à l’arrêté ministériel de 2011 », a-t-il confié. Les boulangers affirment consulter la base pour que le pain de 180 grammes reste sur le marché au Burkina Faso.

En rappel, il s’agit de l’arrêté n°2011-0228/MICA/SG/DGCI fixant les prix de la baguette de pain au Burkina Faso. Selon ce texte, les prix et poids de la baguette de pain sont fixés dans les villes de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso comme suit : 100 grammes à 75 F CFA, 180 grammes à 130 F CFA, 200 grammes à 150 F CFA et 400 gramme à 300 F CFA.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

 

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR