Contrôle des prix des produits de grande consommation : 557 500 FCFA pour les caisses de l’Etat

Du 2 au 8 février  2017, le Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, à travers sa direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF), a organisé un contrôle sur le terrain. Cette opération visait à contrôler les prix des produits de grande consommation.

La Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF) a organisé du 2 au 8 février 2017 un contrôle sur les produits de grande consommation et des contrôles des commerces, selon un communiqué parvenu à Burkina24. Ce contrôle inopiné visait à vérifier la conformité des prix des produits. Selon le communiqué, il est  constaté une légère stabilité dans la plupart des marchés contrôlés.

Ces contrôles ont concerné le petit mil, le sorgho, le riz, niébé, le sucre, etc. On note légèrement des baisses, durant cette période, des prix de certains produits,  notamment le petit mil et le riz de 50 kilogrammes.

La Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF) a cependant relevé des infractions sur le défaut de publicité des prix, la non communication de documents, le non-respect des règles de la facturation, la non présentation des factures et la pratique de prix illicites.

La sanction de ces infractions a permis de collecter 557 500 FCFA au profit du budget de l’Etat. Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat appelle la population à faire des dénonciations, en cas d’augmentation des prix, à travers les numéros verts 80 00 11 84/85 à Ouagadougou et 80 00 11 86 à Bobo-Dioulasso.

Lesaffairesbf 

 

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR