Gouvernement et syndicats : Place au dialogue

La rencontre annuelle gouvernement/organisations syndicales de l’année 2016 se tient du 24 au 31 janvier 2017 à Ouagadougou. Durant les 8 jours, le monde syndical exposera ses doléances au gouvernement en vue d’une signature d’un protocole d’accord.

Institué en 2008, ce cadre de concertation s’est révélé comme un moyen de consolidation du dialogue social entre le gouvernement et les organisations syndicales. C’est une occasion pour les organisations syndicales d’exposer ses préoccupations au gouvernement.

C’est donc en vue d’examiner les doléances des organisations syndicales du 1er mai 2016 que le gouvernement a décidé de la tenue de la traditionnelle rencontre  au titre de l’année 2016.

A l’issue de cette rencontre le 31 janvier 2017, les travaux seront sanctionnés par un communiqué final signé par les deux parties et feront l’objet de suivi par un comité paritaire institué à cet effet.

La rencontre gouvernement et syndicats devrait se tenir en décembre dernier, mais avec l’organisation de la table ronde à Paris pour le financement du PNDES s’est tenue  le 7 et 8 décembre en France.

Le gouvernement et les organisations syndicales

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba affirme que son gouvernement accorde une place importante au dialogue social, incontournable pour la consolidation de la démocratie et du progrès économique et social du pays.

Paul Kaboré, président du mois des centrales syndicales, affirme de nombreuses décisions ont été prises en 2016 de façon unilatérale par le gouvernement sans la consultation des syndicats.

Le Premier ministre, pour sa part, rassure que le gouvernement s’atèle au respect des engagements pris le 11 septembre 2015, lors de la rencontre gouvernement / organisations syndicales.

Jules César KABORE

Lesaffairesbf

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*