Les cinq doléances des populations du Namentenga au Président du Faso

Avant la commémoration du 11-Décembre à Kaya, la population du Namentenga avait manifesté son mécontentement, face à ce qu’elle considérait comme un ‘’délaissement’’ de leur province. Ce mercredi 14 décembre 2016, les forces vives de la province devaient transmettre leurs doléances au Président Roch Kaboré, selon l’Agence d’information du Burkina.

Les 5 et 9 décembre 2016, des commerçants et des scolaires avaient manifesté à Boulsa, s’opposant au « délaissement » de leur province, par rapport aux investissements entrant dans le cadre de la commémoration du 11-Décembre 2016 à Kaya.

Afin d’éviter le boycott annoncé par ses populations, le président du Faso avait pris les devants, et a rencontré les plaignants le 10 décembre 2016.

 « Je peux vous rassurer que la délégation de Boulsa sera là. Je la reçois cet-après midi (du 10 décembre 2016) en discussion. Je crois que c’est un problème d’incompréhension et nous allons lever ces points-là. A l’occasion d’une fête comme la fête de l’indépendance qui est une fête de l’unité et de la cohésion, on doit s’abstenir de poser des actes de ce genre qui sont de nature à ternir un peu la fête et l’image du Burkina Faso.

Nous aurons à nous expliquer cet après-midi. Je leur ai déjà dit que je les recevrai dès la semaine prochaine pour que nous puissions en discuter à Ouagadougou », avait déclaré le président le 10 décembre.

Pour ce qui est des doléances, il s’agit du bitumage de la route nationale 15 (Boulsa-Kaya), la reconduction de la promesse de 300 millions de FCFA, initialement prévus pour l’organisation du 11-Décembre dans le Namentenga, la création d’un tribunal de grande instance à Boulsa, la création d’un centre de formation technique et professionnelle pour les jeunes et l’amélioration du système d’adduction d’eau potable dans la localité.

Lesaffairebf

 

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR