Le Premier ministre et l’ambassadeur du japon échangent sur le développement de l’Afrique

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu en audience l’ambassadeur du Japon au Burkina, Masato Futaishi ce 22 août 2016. Il a été question de la coopération entre le Burkina  et le Japon et de la Sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, TICAD VI, prévue du 27 au 28 août 2016 à Nairobi, au Kenya.

L’ambassadeur japonais a fait l’état de la coopération entre les deux pays. Il a rappelé que le Japon intervient au Burkina Faso sur trois axes. Ce sont le développement de l’agriculture, la question de l’éducation et l’intégration économique sous-régionale. Les domaines de l’eau, de l’assainissement et de la santé voient aussi la présence du pays du soleil levant.

Masato Futaishi a donné quelques exemples de réalisation : 1 073 salles de classes ont été réalisées depuis 1983, et 1 101 forages à la même période.

La Sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, TICAD VI a également été au centre des échanges. Cette rencontre dédiée à l’Afrique, portera sur des travaux relatifs à la promotion de la transformation structurelle par la diversification économique et industrialisation, la promotion d’un système de santé résilient pour la qualité de vie et la promotion de la stabilité sociale d’une prospérité partagée.

La TICAD sera en outre, une tribune pour discuter de l’extrémisme violent, afin de dégager des solutions en vue d’en venir à bout. Il est attendu à la fin de cette 6e TICAD une déclaration dite de Nairobi.

Le diplomate nippon a précisé que l’initiative de la TICAD a vu le jour en 1993 et est dédiée à la « question du développement de l’Afrique ». La rencontre est co-organisée par les Nations-Unies, la Banque mondiale et l’Union africaine.

Elle réunit les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Afrique, les représentants des organisations internationales, les pays donateurs et les organisations de la société civile entre autres. Initialement organisée tous les cinq ans, la TICAD se tient désormais tous les trois ans à partir de la présente édition, cela alternativement sur le continent africain et au Japon, selon Masato FUTAISHI.

Lesaffairesbf

Source : Direction de la communication du Premier ministère

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR