PNDES : « Il y a une rupture dans la conception de l’économie » (Paul Kaba Thiéba)

Le Ministère de l’économie, des finances et du développement a ouvert ce 20 juin 2016 à Ouagadougou les assises nationales sur le Plan national de développement économique et social (PNDES). Au sortir de ces assises est attendu un consensus pour une appropriation nationale.

Ils sont environ trois cent participants, parmi lesquels des Organisations de la société civile, des experts, des assises nationales, venus examiner le PNDES. Présidant la cérémonie d’ouverture, le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba a insisté sur la nécessité pour tous les Burkinabè de s’approprier ce plan de développement.

« Le PNDES appartient à tous les Burkinabè. Il est important que tout le monde participe à son élaboration. Je suis donc content que les acteurs de la société civile, que les gouverneurs de régions, que les représentants de l’administration décentralisée, et même les partenaires techniques et financiers aient daigné participer donc à ces assises », a-t-il souligné.

« Le PNDES appartient à tous les Burkinabè. »

« Le PNDES appartient à tous les Burkinabè»

Les travaux seront organisés en plénière présidée par le ministre de l’économie, des finances et du développement, et en commissions coordonnées par des présidents et rapporteurs.

Pour le document final qui devrait en sortir, le gouvernement espère un consensus pour assurer une appropriation nationale du PNDES.

Tirant son fondement du programme du Président du Faso, ce référentiel de développement s’étalera de 2016 à 2020 avec pour objectif ultime de « réaliser la transformation structurelle de l’économie en vue de mettre fin à la pauvreté et aux inégalités ».

Il devra ainsi marquer une rupture avec le passé et avec les plans mis en œuvre antérieurement, selon le Premier ministre : « Avec l’accession du Président Roch Marc Christian Kaboré aux responsabilités, il y a une rupture dans la gouvernance, il y a une rupture dans la conception de l’économie, il y a une rupture dans la conception du plan ».

Pendant ces deux jours, les travaux seront axés sur l’analyse diagnostique, la stratégie et les dispositions de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation du PNDES.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*