Côte d’Ivoire : « B+ » avec des perspectives stables décernée par l’agence Fitch

L’agence de notation financière Fitch a maintenu le vendredi 10 juin dernier, le « B+ » décerné à la Côte d’Ivoire en décembre dernier en raison, entre autres, de sa croissance économique vigoureuse et climat politique « apaisé ». Selon Fitch, la perspective pour la Côte d’Ivoire reste stable.

Dans son communiqué du vendredi 10 juin, Fitch Ratings, l’agence de notation anglo-américaine a indiqué que la note attribuée aux émissions obligataires à long terme en monnaie étrangère et locale de la Côte d’Ivoire demeure dans la catégorie spéculative, jugée risquée par les investisseurs, du fait de « fondamentaux structurels fragiles, comme le PIB par habitant », et « des indicateurs financiers et de développement humain » encore bien inférieurs aux moyennes des pays de la même catégorie.

Toutefois, la croissance supérieure à 8,5% acquise depuis quatre années ne pourrait en souffrir, grâce notamment « au niveau d’investissement public et privé qui est attendu en croissance, notamment à l’aune des 15,4 milliards de dollars obtenus par le pays auprès des bailleurs de fonds en mai à Paris », rapporte Jeune Afrique.

Le climat politique, pour l’agence Fitch reste favorable et apaisé après la dernière élection présidentielle. Elle « espère que les élections législatives prévues au second semestre 2016 seront un test pour la stabilité politique ivoirienne, et qu’elles ne dérailleront pas la normalisation politique en cours. »

Selon les prévisions de l’agence Fitch, d’ici 2018, le déficit du budget public avoisinera entre 3 et 3,5% du PIB, alors que la dette devrait progressivement descendre sous les 40% de PIB contre un déficit public de 2,9% du PIB à la fin 2015 et une dette (41,3% du PIB) ont un impact neutre sur la notation.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Lesaffairesbf

Source: Jeune Afrique

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*