Croissance économique : l’Afrique demeure la deuxième au plan mondial selon la BAD

La Banque africaine du développement (BAD) a publié ce 23 mai 2016 en Zambie ses perspectives économiques pour l’Afrique à l’horizon 2016-2017.  Elle tient le 24 mai ses 51e assemblées générales annuelles à Lusaka, la capitale zambienne.

Selon les chiffres de la banque, la croissance économique du continent devrait se situer respectivement à +3,7% en 2016 et +4,5% en 2017. Contrairement à la Banque mondiale qui prévoyait une croissance moyenne d’environ 3% pour le continent, la banque panafricaine se montre donc un peu plus optimiste.

Le rapport Perspectives Economiques en Afrique en 2016 a été produit en partenariat avec l’OCDE et le PNUD. Dans le communiqué de lancement du rapport, la BAD précise que l’Afrique demeure, au plan mondial, la deuxième région derrière l’Asie orientale.

Le président de la BAD Akinwumi Adesina a proposé des pistes de solution, qui pourraient booster l’économie africaine, malgré la baisse des cours des matières premières.

«Les États notamment qui sont frappés de plein fouet par la chute du cours des matières premières doivent continuer à apporter de la valeur ajoutée à leurs ressources naturelles, à diversifier leurs économies, à poursuivre leur industrialisation et à accélérer l’intégration régionale». Il a en outre plaidé pour une transparence dans la gestion des finances publiques.

Certains chefs d’États africains participeront à ces assemblées annuelles, notamment celui du Tchad, Idriss Déby Itno, président en exercice de l’Union africaine (UA), et le Ghanéen John Dramani Mahama ou encore le Zambien Edgar Lungu.

Issouf NASSA

Burkina 24

Source: Jeune Afrique

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR