La Task Force « aura pour mission de faciliter la mise en œuvre du Schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO », déclare le Président du Faso

Le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, a présidé la cérémonie d’installation de la Task Force de la CEDEAO le vendredi 20 mai 2016. Cette force constituée d’une équipe de sept personnes, aura pour mission de travailler à l’avènement d’une véritable intégration économique sous régionale.
Quatre discours, plus la remise de la lettre de mission à chaque membre de la Task Force ont ponctuée la cérémonie d’ouverture.

Dans son allocution, le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Monsieur Marcel De SOUZA, tout en rappelant que l’une des missions de la CEDEAO est la promotion de l’intégration économique dans la sous-région ouest africaine, a indiqué que le schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO constitue « le principal outil de réalisation » de cet objectif. C’est pourquoi, il a adressé ses remerciements au Président du Faso dont le pays a été choisi comme leader dans la promotion de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace communautaire pour ses efforts qui ont abouti à l’installation de la Task Force.

Cette force, composée de 7 membres est un organe consultatif de la CEDEAO et a pour rôle, de l’avis de Marcel De SOUZA, de veiller à l’avènement d’une « véritable intégration économique » entre les pays membres.

Prononçant le discours d’installation officielle, Roch Marc Christian KABORE a signifié que malgré « les efforts et les résultats encourageants, l’effectivité de la libre circulation reste un défi à relever pour tous les pays de la CEDEAO notamment, en termes de lutte contre certaines entraves et pratiques anormales, à l’intérieur comme aux frontières des Etats membres ».

Pour le chef de l’Etat, la Task Force « aura pour mission ultime de faciliter la mise en œuvre du Schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO ».

A ce titre, indique le Président du Faso, « ses membres ici présents auront la lourde tâche de faire le plaidoyer pour une mise en œuvre effective du Schéma de libéralisation des échanges et, le cas échéant, d’arbitrer les cas de litiges pouvant naître de sa mise en œuvre entre les Etats ».

Pour signifier que la mission à eux confiée est bien comprise, le Général Salou DJIBO, président de la Task Force, a, dans son mot d’acceptation de la mission, rassuré que lui et son équipe « s’engagent à approfondir et à réaliser l’intégration économique en Afrique de l’Ouest ».

La cérémonie a connu la présence de présidents d’institutions, de membres du gouvernement, d’autorités militaires et paramilitaires, de corps diplomatiques accrédités au Burkina Faso.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*