Roch Marc Christian Kaboré visite le centre de production de l’énergie atomique et renouvelable de Riyad

La Cité du Roi Abdullah pour l’Energie atomique et renouvelable a reçu le mercredi 04 mai 2016, un hôte de marque en la personne de Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso. Le chef de l’Etat et sa délégation ont visité le centre de production de l’énergie atomique et renouvelable de Riyad où les autorités saoudiennes misent déjà sur le solaire dans la perspective de l’après-pétrole.

Le chef de l’Etat a été reçu par le Docteur Waleed H. ABULFARAJ, Vice-président de la Cité du Roi Abdullah pour l’Energie atomique et renouvelable et toute l’équipe dirigeante de la cité technologique. Ce dernier a dans son exposé, indiqué que la Cité du Roi Abdullah pour l’Energie atomique et renouvelable est née de la volonté de Sa Majesté le Roi Salman bin Abdulaziz AL SAOUD d’accroître et de diversifier les sources d’énergie afin éviter la dépendance de l’Arabie Saoudite vis-à-vis du pétrole.

L’ambition première de la cité est de produire d’ici à l’horizon 2020, plus de 3450 mégawatts et plus de 9000 mégawatts d’ici à l’horizon 2030. A terme, la cité produira 60% des besoins énergétiques du royaume. Elle a aussi pour objectif d’enseigner et de former les Saoudiens sur leur indépendance future du pétrole.

La production de l’énergie renouvelable par la Cité du Roi Abdullah pour l’Energie atomique et renouvelable permettra au pays des SAOUD d’économiser d’ici à l’horizon 2020, plus de 18 millions de barils par jour, de créer des emplois, d’accroitre l’industrialisation et de diminuer la production des gaz à effet de serre.

Le Président Roch Marc Christian KABORE a suivi avec beaucoup d’intérêts l’exposé fait sur ce centre. Aux premiers responsables de la cité, le Président du Faso a signifié que son pays a opté pour l’énergie renouvelable qui est une énergie propre.

De ce fait, il leur a dit que le Burkina va s’imprégner de l’expérience de l’Arabie Saoudite en la matière et développer des initiatives dans le cadre du Partenariat public-privé. Un partenariat très proche selon le vice-président de la cité qui se dit prêt à accueillir des cadres et techniciens burkinabè pour une formation dans le domaine de l’énergie solaire.

L’exposé a été suivi de projection cinématographique et de visite guidée qui ont montré au Président du Faso et à sa délégation, l’avancée technologique de l’Arabie Saoudite dans le domaine de l’énergie atomique et renouvelable.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR