Rachat d’Airtel par Orange : le président Kaboré demande des services de qualité

Le président du Faso Roch Kaboré a reçu en audience ce 25 avril 2016 Bruno Mettling, directeur adjoint du Groupe Orange, potentiel acquéreur de trois filiales d’Airtel. Le président du Faso a voulu savoir ce que ce changement peut apporter de meilleur aux Burkinabè.

A sa sortie d’audience, le directeur adjoint du Groupe Orange Bruno Mettling a laissé entendre que le président Roch Kaboré a posé des questions relatives à la qualité des réseaux et de l’internet. L’impact de ce rachat sur le développement économique et sur la situation sociale des collaborateurs du réseau a aussi été abordé.

En guise de réponse, le directeur adjoint a rassuré le chef de l’Etat burkinabè sur la volonté d’Orange « de pouvoir investir dans de bonnes conditions économiques au Burkina Faso».

En plus du Burkina Faso, le rachat concerne aussi les filiales du Tchad et de la Sierra Leone. Le Groupe est déjà présent dans treize pays d’Afrique subsaharienne, dont la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal.

Source : Agence d’information du Burkina

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*