Le Président du Faso échange avec des chefs d’entreprises françaises sur les opportunités d’affaires au Burkina

La Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, a eu une séance de travail avec des représentants du MEDEF international, le Mouvement des Entreprises de France le mercredi 6 avril 2016 à Paris. Michel ROUSSIN, vice-président du MEDEF international et Chargé de missions auprès de la Direction générale et de la présidence de BOLLORE a exprimé au Président du Faso la volonté des entreprises françaises d’investir au Burkina Faso dans un partenariat gagnant-gagnant.

L’intérêt porté par les entreprises françaises pour s’introduire dans le monde des affairejs burkinabè est manifeste car une cinquantaine de chefs d’entreprises ont participé à cette rencontre.Le Président du Faso a fait une adresse sur la situation et les orientations stratégiques du Burkina Faso aux dirigeants des entreprises françaises.

Selon Monsieur Roch Marc Christian KABORE, sa présence en ce jour au MEDEF, créateur de richesses et d’emplois est un autre temps fort de sa visite dans l’hexagone. Il a tout de suite rassuré les investisseurs qu’après les attentats du 15 janvier 2016, la sécurité s’est renforcée grâce au professionnalisme des Forces de Défense et de Sécurité.

Le Président du Faso a aussi fait comprendre aux hommes d’affaires présents à cette rencontre que malgré la situation économique difficile de l’Afrique de l’Ouest due à la crise provoquée par Ebola, l’économie burkinabè grâce à sa résilience a pu faire face au choc.

C’est ainsi que pour consolider les acquis, le gouvernement va mettre l’accent sur la valorisation du capital humain, le renforcement de la gouvernance par la lutte contre la corruption et le renforcement du pouvoir judiciaire. Le Président KABORE n’a pas manqué d’expliquer au patronat français, les facilités d’affaires au Burkina et sa volonté de rentre le code minier burkinabè plus attrayant.

Tous les secteurs de l’économie burkinabè ont été passés en revue et le Président du Faso a annoncé aux participants présents à la rencontre que le gouvernement travaille à l’élaboration du Plan national de développement économique et social 2016-2020.

Des hommes d’affaires burkinabè ont aussi pris part à cette rencontre d’échanges dans la perspective de nouer des partenariats avec des entreprises françaises. Monsieur Oumar YUGO, président d’honneur du club des hommes d’affaires franco-burkinabè a expliqué que le Président du Faso a abordé tous les sujets relatifs au développement du pays. « Ce sont des sujets qui intéressent les entreprises françaises qui ont décidé de venir au Burkina entre le 11 et le 14 juillet 2016. Ce qui est très intéressant pour nous, car jusque là certaines entreprises françaises trainaient les pieds », a-t-il indiqué.

Signe que la rencontre a atteint ses objectifs qui visaient à briser le mur de peur et d’inquiétudes qui commençaient à gagner les investisseurs français, Monsieur Michel ROUSSIN leur a fait savoir que « jamais il n’y a eu un échange aussi direct, aussi précis, aussi franc de Chef d’Etat ici au MEDEF ».

La rencontre s’est terminé dans une ambiance optimiste et le Président Roch Marc Christian KABORE a lancé un appel aux investisseurs: « La destination Burkina Faso est ouverte et je vous y invite ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR