Compétition de plans d affaire 2016 : 200 millions attendent les lauréats

La 10e édition de la Compétition des plans d’affaire(COPA) a été lancée ce 9 février 2016 au sein de l’Université Aube Nouvelle. Placé sous le parrainage de Issa Compaoré, président de l’Union national des établissements d’enseignement privés laïcs, cette compétition s’adresse à tout porteur de projet, et met en jeu au moins 200 millions, qui n’attendent que preneur.

Initiée depuis 2007, la COPA, rendez-vous de l’auto-emploi et de l’entreprenariat est à sa 10e édition. La compétition est portée par la maison de l’entreprise du Burkina Faso et vise essentiellement à créer un cadre d’émulation pour les entrepreneurs, mais aussi à soutenir techniquement et financièrement les lauréats par un appui au démarrage de leur projet.

Comme objectif en tête de liste, Félicité Kaboré, directrice du développement et des projets à la maison de l’entreprise souligne la promotion de l’auto-emploi: « Le premier objectif que nous visons à travers cette compétition, c’est justement de permettre à tous ceux qui ont envie de s’employer autrement, que d’aller au niveau de la fonction publique ou des entreprises, de pouvoir créer leur propre business. Nous disons aussi que c’est contribuer au développement de l’entreprenariat ».

Compétition des plan d'affaire

Compétition des plan d’affaire

Avec une cible très variée, cette édition fait une mention spéciale à la diaspora estudiantine, quel que soit l’activité. Tout domaine qui a un potentiel de croissance est éligible, excepté les activités de commerce pur (achat-revente). Toutefois, des critères qui pourront faire la différence entre les concurrents sont : le fort potentiel de création d’emploi, la valorisation des matières premières locales. Aussi la pertinence du projet et la faisabilité technique et financière sont-elles deux aspects primordiaux auxquels le jury portera une attention marquée.

Le bilan des éditions précédentes révèlent à souhait ce que vaut cette compétition. En effet, depuis son lancement, le volume financier des prix accordés s’élèvent à 1 033 984 197F CFA pour plus de 1900 emplois crées. Pour cette édition, 200 millions sont d’ores et déjà disponibilités : « C’est vrai qu’il y a des partenaires qu’on est en train d’approcher, mais déjà pour cette édition, on peut affirmer qu’on met sur la table 200 millions », indique Félicité Kaboré.

Pour Issa Compaoré, président de l’Union national des établissements d’enseignement privés laïcs et parrain de la présente édition, la balle est dans le camp de la jeunesse. Entrepreneur à l’âge de 25 ans, il a lancé cette invective: « Démarrez votre entreprise à 25 ans ou à 60 ans, c’est à vous de décider ».

Ouvertes ce 9 février 2016, les inscriptions se poursuivent jusqu’au 24 mars. Il est prévu également, des formations sur l’esprit d’entreprise et le montage de plan d’affaires dans les 13 régions du 28 au 04 avril.

Issouf NASSA

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR