Fête de l’Indépendance à Ouaga : Des blessés de l’insurrection et de la résistance seront décorés

Le président du comité national d’organisation des festivités du 11-décembre, Youssouf Ouattara, par ailleurs ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, était face à la presse, dans la matinée de ce vendredi 4 décembre 2015 à Ouagadougou. Au menu des échanges : les raisons du report à Ouaga de la fête de l’Indépendance initialement prévue à Kaya et les principales activités prévues dans la capitale burkinabè.

« Le report de la célébration de la fête de l’Indépendance ne signifie pas absence de célébration du 11-décembre et compte tenu de la charge symbolique et de la valeur de cette date, le gouvernement a convenu de ne pas faire l’impasse sur ce moment historique de notre pays », précise d’ores et déjà, le président du comité national d’organisation, Youssouf Ouattara.

Selon ses propos, les principales raisons du report de la célébration du 55e anniversaire de l’Indépendance du Burkina sont liées au retard constaté notamment dans l’exécution des travaux d’infrastructures routières et immobilières qui ne pouvaient être achevées à bonne date.

L’autre raison majeure, toujours selon le ministre, était de mettre en relation avec la tenue des élections couplées dont la sécurisation faisait appel à une « mobilisation exceptionnelle » des Forces de défense et de sécurité.

Le président du comité national d’organisation des festivités du 11 décembre 2015, le ministre Youssouf Ouattara, était face à la presse, ce vendredi 4 décembre 2015.

Le président du comité national d’organisation des festivités du 11-décembre 2015, le ministre Youssouf Ouattara, était face à la presse, ce vendredi 4 décembre 2015.

« Il était difficile d’assurer comme il se doit, la sécurité des élections et la célébration du 11-décembre », fait-il savoir. L’évènement sera donc marqué à Ouagadougou « ne serait-ce que de façon sobre mais digne » sous le thème : « Jeunesse et avenir du Burkina Faso ».

Le 10 décembre prochain, il est prévu une décoration notamment des blessés de l’insurrection populaire et du « putsch Diendéré » au palais de Kossyam, une parade sur le boulevard de l’Indépendance à 9h, un concert live au stade municipal avec des artistes nationaux à 14h, un gala de boxe sous forme de tournoi avec des boxeurs nationaux à la Place de la Nation à 16h. Il faut noter par ailleurs, selon le ministre, que les activités sont réduites en baisse, le budget consacré également.

Dans les différentes Régions administratives, la célébration se fera comme à l’accoutumée. Pour rappel, depuis quelques années, les autorités du Burkina Faso ont décidé de célébrer de façon tournante, l’anniversaire de l’accession du pays à l’Indépendance. Après Dédougou en 2014, Kaya (Chef-lieu de la Région du Centre-Nord) devrait abriter l’édition 2015 (reportée en 2016) et la Région du Sud-Ouest en 2016 (finalement reportée en 2017).

Noufou KINDO

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR