DES SCOOTERS FONCTIONNANT À BASE D’ÉNERGIE SOLAIRE AU KENYA

Au Kenya, « Pfoofy », une entreprise créée par trois étudiants en ingénierie, Charles Ogingo, Robet Achoge et James Ogolla, propose le premier scooter écolo du pays dénommé « Ecotran ».

L’entreprise a acquis, grâce aux 90.000 € remportés lors d’un concours organisé par le Fonds des Nations Unies pour le développement de l’Afrique, une quarantaine de scooters électriques qu’elle alimente grâce à des batteries chargées avec des panneaux solaires.

Les taxi-motos, leur principale clientèle, louent les motos à environ 6,45 € par jour, un prix qui inclut également les frais des batteries qui sont rechargées gratuitement en cas de besoin.

Ce système s’avère très rentable par rapport à celui classique, où la location de la moto et l’achat de l’essence reviennent à 15,3 € par jour. L’entreprise, selon Agence Ecofin, met actuellement en place deux stations de recharge de 10 kw de capacité pouvant charger une quarantaine de motos.

 « Au Kenya, on ne peut pas dire que tout le monde se sente concerné par l’écologie et le changement climatique. Ceux qui n’ont pas assez pour vivre pensent d’abord à leur pouvoir d’achat et c’est par des solutions pratiques comme la nôtre qu’on peut les convaincre » a déclaré Robert Ochoge sur France 24.

Au Kenya, l’utilisation des engins à deux roues a connu une importante hausse au cours de la dernière année. De 2005 à 2011, 70% des engins immatriculés étaient des deux roues.

Noufou KINDO

Burkina 24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR