Infrastructures en Afrique : une bouffée d’oxygène venue de l’Europe

Dans un communiqué, la Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé le 28 septembre avoir injecté 30 millions d’euros dans Meridiam Infrastructure Africa Fund, pour soutenir l’investissement dans les infrastructures publiques sur le continent.

Le fonds géré par Meridiam, une société de gestion spécialisée dans le financement des infrastructures publiques, compte actuellement trois investissements en cours de finalisation sur en Afrique : un projet photovoltaïque au Sénégal, la construction d’un campus universitaire en Côte d’Ivoire et la rénovation de deux aéroports à Madagascar.

Dans le communiqué, Thierry Déau, fondateur et PDG de Meridiam, soutient que «Ce nouveau fonds est une opportunité idéale pour attirer beaucoup d’investissements dans les infrastructures en Afrique. Nous pensons que nous sommes en mesure de contribuer à bâtir des infrastructures, afin d’accompagner la croissance africaine. Dans ce cadre, nous comptons mettre en valeur collectivement l’énorme potentiel découlant d’une jeune population africaine,  de l’émergence d’une classe moyenne et l’augmentation de la population urbaine».

Meridiam Infrastructure Africa Fund,  a été lancé en juin 2014 et prévoit de réaliser des investissements sur le continent dans les secteurs de l’énergie, de l’éducation, des transports, de l’eau et de la gestion des déchets, selon la BEI.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source agenceecofin

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR