COUP D’ETAT AU BURKINA : PLUS DE 50 MILLIARDS DE F CFA DE PERTES POUR LES CAISSES DE L’ETAT

Le gouvernement burkinabè a fait ce 28 septembre 2015 le bilan des pertes en termes économiques du coup d’Etat du 17 septembre 2015. Il s’avère, selon le compte rendu du Conseil des ministres, que les caisses de l’Etat ont subi une perte de plus de 50 milliards de F CFA.

« Au niveau des impôts, les pertes de recouvrement occasionnées pendant la période du putsch sont estimées à environ11 milliards de francs CFAnote le gouvernement.

Au niveau des recettes douanières, les pertes sont chiffrées à environ neuf milliards sept cent treize millions cinq cent quarante mille quatre cent quinze (9 713 540 415) francs CFA. Sur le plan de la trésorerie, les pertes directes s’élèvent à30,80 milliards de francs CFA ».

Le gouvernement ajoute que l’arrêt de travail a entraîné un ralentissement de la production dans les secteurs d’activités, particulièrement le secondaire et le tertiaire, avec des conséquences directes de moins 0,3% de croissance sur les finances publiques.

Pour rappel, le coup d’Etat perpétré le 17 septembre 2015 a duré une semaine.

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR