Au Burkina Faso, Airtel pourrait devenir Orange

Le groupe français Orange et Bharti Airtel International, filiale hollandaise du groupe de télécoms indien en charge de ses activités en Afrique, sont entrés en négociations exclusives concernant quatre filiales Airtel sur le continent.

En effet, le groupe français a bien envie de racheter Airtel au Burkina Faso, au Congo-Brazzaville, en Sierra Leone et au Tchad, selon un communiqué cité par jeunafrique.com.

Orange comptait déjà en fin 2014, environ 97,5 millions d’abonnés mobiles dans la zone Afrique et Moyen Orient et, est présent dans 13 pays d’Afrique subsaharienne, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Sénégal, Madagascar.

Airtel lui opère dans 17 pays africains, notamment le Ghana, le Kenya, le Nigeria, le Burkina Faso, le Gabon.

Les deux opérateurs télécoms Orange et Airtel étaient en partenariat depuis 2014, en mettant en  place une connexion entre leurs offres de « mobile money » entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*