BURKINA : LES FEMMES ENTREPRENEURS S’INTÉRESSENT AU MARCHÉ AMÉRICAIN

A l’occasion du lancement du chapitre régional du programme AWEP soutenu par l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burkina, une rencontre réunira deux jours durant les femmes chefs d’entreprises de l’espace CEDEAO à Ouagadougou. L’ouverture a eu lieu ce 14 juillet 2015.

Le programme d’entreprenariat des femmes africaines (AWEP) est un réseau de femmes intervenant dans différents domaines d’activités. Il accompagne essentiellement les femmes ouest-africaines dans les échanges industriels et commerciaux depuis plusieurs années afin de leur faciliter l’accès au marché sous-régional en général et l’accès au marché américain en particulier.

Il vise à créer les meilleures opportunités d’affaires, à favoriser l’autonomisation des femmes africaines, à les galvaniser, à constituer de véritable réseau de lobbying dans leurs communauté.

C’est une initiative de sensibilisation, d’éducation et d’engagement pour promouvoir les produits des entreprises des femmes africaines sur le marché américain grâce à la loi sur les opportunités de croissance en Afrique (AGOA).

Cette rencontre d’échange, au dire du ministre de la promotion de la femme et du genre Bibiane Ouédraogo, constitue une initiative louable et encourageante.

Au Burkina Faso et comme dans les autres pays membres de l’espace CEDEAO, la contribution des femmes aux économies nationales est fort appréciable et reconnue à tous les niveaux. Elles jouent un rôle majeur dans la formation du produit intérieur brut, affirme le ministre.

Expositions de femmes entrepreneures

Expositions de femmes entrepreneures

Malgré ce rôle prépondérant dans la croissance économique, les femmes sont confrontées à d’énormes difficultés sur le plan économique et social. C’est conscient de cette situation que le réseau AWEP multiplie les efforts pour éradiquer les entraves auxquelles font face les femmes entrepreneurs, soutient Bibiane Ouédraogo.

Elle ajoute que dans la quête de recherche d’une solution idoine, cette rencontre sous-régionale axée sur le thème « accroissement des échanges à travers les entreprises de femmes et accès au marché américain à travers l’AGOA » constitue un moment privilégié de réflexion, une opportunité d’échange et de partage d’expérience entre femmes entrepreneurs de divers horizons.

Elle a par ailleurs salué l’initiative de ce programme qui s’inscrit dans la stratégie pour la promotion de l’entreprenariat féminin mise en place par le gouvernement burkinabè.

L’ambassadeur des Etats-Unis, Tulinabo Mushingi, dont le pays soutient le programme, a annoncé la création du réseau des femmes entrepreneurs au Burkina. Il fonde l’espoir d’une appropriation de ces dernières pour sa pleine réussite.

Une exposition a permis de découvrir le talent des femmes burkinabè.

L’AWEP comprend plus de 1600 entreprises dans toute l’Afrique subsaharienne. En Afrique de l’Ouest, le réseau est présent en Côte d’Ivoire, en Gambie, au Ghana, en guinée, au Libéria, en Mauritanie, au Niger et au Nigeria et avec cette rencontre le Burkina Faso.

Serge BALMA (stagiaire)

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR