Elections d’octobre 2015 : Le CSC propose un appui financier à la presse privée

Les responsables des organes de presse privés désireux de s’impliquer dans la couverture médiatique des élections présidentielle et législatives couplées du 11 octobre 2015  sont invités à le notifier par écrit au Conseil supérieur de la communication (CSC).

En rappel, pour ceux intéressés par l’appui financier de l’Etat à la presse privée dans le cadre de cette implication dans la couverture médiatique des scrutins, les critères d’éligibilité sont les suivants :

  • Faire part au Conseil supérieur de la communication de sa décision de couvrir la campagne électorale ;
  • N’avoir jamais connu une interruption de son programme pendant au moins trente (30) jours au cours des six (06) derniers mois ;
  • Couvrir un rayon d’au moins trente (30) kilomètres (pour les médias audiovisuels privés) ;
  • Etre capable de synchroniser avec la RTB/Radio (pour les médias audiovisuels privés) ;
  • N’avoir jamais violé une règlementation du CSC ;
  • Avoir produit dans les délais les pièces justificatives de l’utilisation de l’appui financier au titre des élections législatives et municipales couplées du 2 décembre 2012.

Sont également éligibles à cette subvention les quotidiens, les hebdomadaires, les bimensuels, les journaux en ligne et en langues nationales, paraissant dans les conditions de régularité et de tirage exigés par le CSC.

Il reste entendu que le Conseil supérieur de la communication se réserve le droit d’écarter du bénéfice de l’appui financier, les médias dont l’état des lieux dressé à l’issue des tournées d’évaluation effectuées récemment sur l’ensemble du territoire, ne permet pas manifestement de couvrir la campagne électorale.

Les notifications écrites sont reçues au plus tard le vendredi 17 juillet 2015 à 17h00 au Conseil supérieur de la communication.

La Présidente,

Nathalie SOME

Chevalier de l’Ordre du Mérite Burkinabè

Communiqué CSC

 

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR