14E RENCONTRE GOUVERNEMENT/SECTEUR PRIVÉ : LES CONCLUSIONS

Ceci est un communiqué du gouvernement sur la rencontre gouvernement/secteur privé à Bobo-Dioulasso.

Son Excellence Monsieur le Premier ministre, Yacouba Isaac ZIDA, Chef du gouvernement a présidé la 14èmeédition de la rencontre gouvernement/secteur privé, tenue le 27 avril 2014 à Bobo-Dioulasso dans la Région des Hauts Bassins.

Cette rencontre placée sous le thème « la problématique du financement des PME-PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives » a permis à la cinquantaine de groupements et associations professionnels du monde des affaires présents, d’échanger avec les membres du gouvernement sur des préoccupations relatives :

  • aux difficultés d’accès aux fonds de l’Etat, auxfinancements des banques et des établissements financiers ;
  • à la faiblesse et à la nature des crédits octroyés qui ne répondent pas aux besoins de financement des projets ;
  • à la faible capacité d’autofinancement des acteurs ;
  • à la difficulté de mobilisation de garanties et de cautions de soumission ;
  • à la faible couverture du territoire national par les fonds nationaux ;
  • aux difficultés de financement de l’acquisition de matériel BTP

Les recommandations issues de ces échanges ont permis au gouvernement de prendre des résolutions dans le sens de soutenir les PME/PMI, en vue de réunir les conditions de l’émergence d’un secteur privé plus compétitif.

Ainsi, le gouvernement s’engage à :

  • Apurer la dette intérieure avant la fin de la Transition ;
  • entreprendre la réflexion sur la création d’un département spécifique chargé des PME/PMI au sein du dispositif institutionnel de notre pays ;
  • poursuivre les actions déjà engagées dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires ;
  • accélérer le processus d’adoption d’une charte des PME/PMI ;
  • intensifier les contrôles dans le cadre de la lutte contre la fraude;
  • renforcer les capacités d’intervention de la Société Financière de Garantie Interbancaire du Burkina (SOFIGIB).

Le gouvernement félicite l’ensemble des acteurs du monde des affaires pour l’intérêt accordé à cette 14èmeédition. Il invite les dirigeants des PME/PMI à améliorer la gouvernance de leurs entreprises et à renforcer leur partenariat avec le système financier.

Il renouvelle sa disponibilité à accompagner le secteur privé afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle de moteur dans l’économie du Burkina Faso.

Service d’information du gouvernement


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR